RMC Sport

« Sharapova, c'est une icône et un cri » pour le papa de Garcia

-

- - AFP

Sur le circuit WTA, les coaches sont autorisés à venir sur le court si une joueuse le désire. Lors du deuxième set de son combat perdu face à Maria Sharapova ce mercredi en 8e de finale du tournoi de Madrid (6-2 4-6 7-5), Caroline Garcia a demandé des conseils à son papa Louis-Paul. Doté d’un micro, celui-ci lui a tenu un discours pour le moins mobilisateur: « C'est une joueuse du passé, tu es l’avenir », a-t-on entendu. Interrogé plus tard, le coach de la n°2 française assume ces mots étonnants. « Caro a besoin de ces mots sur certaines joueuses parce que Sharapova, c’est une icône et c’est un cri long comme ça. C’est d’ailleurs limite au niveau de l’équité mais elle fait ça depuis quinze ans. Sharapova joue sur ce qu’elle a été et sur ce qu’elle est. Je n’ai rien trouvé de particulier dans ces frappes de balle. Caro reçoit le message mais elle n’ose pas encore. Si elle ose, pour moi, il n’y a pas photo. Elle est plus forte… »

E.S.