RMC Sport

Journal de bord, J29 : les petits secrets d’Estelle Denis à Virtual Regatta

-

- - -

Journal de bord. Vendée Globe virtuel, 29e jour de course. Nom de bateau : Paprika3000. Position actuelle: 150e (quelle folie). Faits d’arme: n’a pas écrit de chronique depuis deux semaines, et s’en excuse avec une invitée d’honneur... Estelle Denis, skipper de l'extrême.

Désolé pour le mutisme des deux dernières semaines, mais la performance rare et à haut risque de Jean Le Cam méritait de garder toute la lumière, et j’ai préféré humblement rester en retrait. Immense respect Jean: se faire mordre par un poisson volant à la joue, fallait vraiment le faire!

Pour me faire pardonner, je vous ai amené une invitée d’honneur dans le journal de bord du jour: Estelle Denis, skipper de… Estelle Denis (c’est le problème des certifiés, ils n’ont pas le droit de donner un nom à leur bateau. A moins qu’ils aient tous choisi de donner leur propre nom à leurs bateaux, mais la coïncidence me semble un peu grosse).

-
- © -

Virtuadépendance

En fait, je me posais la question de savoir si les stars du jeu s’y consacraient comme nous autres, plèbe des mers non-certifiée, dans cette brumeuse frontière entre assiduité et addiction. La réponse est tombée très vite, après un premier échange écrit avec Estelle: "Ce jeu me rend dingue!" Clairement, elle est des nôtres.

Au téléphone ce samedi, confirmation sans équivoque. Estelle répond avec la bonne humeur de celle qui s’est réveillée avec un classement en hausse (39.000e), après des réglages nocturnes qui se sont passés comme sur des roulettes. Le profil Virtual-Addict se dessine de manière évidente (entre junkies des mers, on se reconnaît assez vite).

Vous vous connectez combien de fois par jour? "Honnêtement?", répond Estelle, avant de marquer le temps de latence de celle qui va répondre la presque-vérité. "J’en suis déjà à 3-4 fois depuis ce matin" (donc au moins 5), "je dirais une vingtaine de fois" (allez, on arrondit à 25, joli score). "En vrai, c’est la dernière chose que je fais après avoir enlevé mes lentilles, et la première chose que je fais au réveil." Pas d’alarme nocturne pour vérifier un cap de nuit en revanche, faut pas pousser. Et c’est pas trop dur de faire toute votre émission sans regarder? "Euh… Je regarde aussi un peu pendant l’émission" (on juge pas, moi j’ai dû inventer toute cette histoire de chronique pour pouvoir jouer au boulot).

-
- © -

Au doigt et à l'oeil

Estelle Denis, qui n’a pas d’affinité particulière avec la voile mais s’est bien chauffée avec une douzaine de régates virtuelles en 2020, réussit une jolie course, avec des choix parfois audacieux qui ont joliment payé ("c’est ça qui fait le plus plaisir"). Ce qui nous donne l’occasion de parler technique. Comment vous faites pour choisir votre cap? "Je fais défiler la règle des vents sur plusieurs jours et je mets mes phalanges sur l’écran pour calculer". Finger is the new sextant. Méthode peu académique mais plutôt efficace jusque-là. Avec quelques limites quand même. "J’ai 20€ en jeu avec Pierre-Antoine Damecour (son collègue de L’Equipe, lui aussi certifié sur Virtual Regatta), mais je sais que c’est 20€ de perdus. Il est à fond, avec son routeur et ses petits points…" Franchement Pierre-Antoine, routeur vs doigts, c’est pas du jeu. Je propose qu’Estelle ait droit à un bonus de 10.000 places dans votre pari. Deal?

Autre challenge moral: "Finir devant ma mère, mais elle est très forte" (24.000e, avec des trajectoires ciselées, à la barre de Vicmer). Et objectif top 50.000 sur le final. La bonne nouvelle Estelle, c’est que les premiers du classement devraient rentrer dans une grosse zone de dévent mercredi-jeudi, et que les 30.000 premiers bateaux pourraient se resserrer très sérieusement. Peut-être le bon moment pour doubler la mise avec Pierre-Antoine!

Estelle Denis, fiche technique

Classement actuel: 38.000e

Classement en 2016: 88.032e sur 233.583

Particularités: choisit son cap à la main... au sens propre, et a mis le mode km/h pour sa vitesse ("parce que ça donne l'impression d'aller plus vite")

Objectif Vendée Globe 2020: top 50.000 (ou prendre 20 euros à Pierre-Antoine Damecour, ou finir devant sa maman mais c’est dur parce qu’elle cartonne)

Degré d’addiction: 15/20

Record: 1.834e sur 49.769 sur la « Multi 50 » en novembre 2019

Comment elle a obtenu la certification: elle est célèbre, pardi. Quand vous aurez votre propre émission, on en reparle

Le point course Paprika3000

-
- © -

Je vous raconte tout bientôt, promis. Depuis Bonne Espérance, je suis dans le top 200 au milieu des génies du jeu. Parfois, à cap égal, vitesse de vent égale, ils vont plus vite que moi, je comprends pas tout, mais je suis porté par le peloton. J'ai mis un orteil derrière la ligne des glaces, j'ai fait un slalom géant sous les Kerguelen sans trop savoir pourquoi, mais au final ça avance pas si mal. Usé, mais content. A très vite pour la suite des aventures.

Pour aider cette chronique...

Cette chronique vous fera vivre la course virtuelle sous différents angles au fil des jours. Parfois (un peu) techniques, souvent anecdotiques, rarement isobariques, raisonnablement humoristiques. Si vous voulez partager des témoignages, vous pouvez contacter le bateau Paprika3000 via le chat Virtual Regatta.

dossier :

Vendée Globe

Alexis Toledano, skipper de Paprika3000