RMC Sport

Le Vendée Globe c’est quoi ?

Le port des Sables d'Olonne accueille les vingt IMOCA qui prendront le départ du Vendée Globe samedi

Le port des Sables d'Olonne accueille les vingt IMOCA qui prendront le départ du Vendée Globe samedi - -

Les 20 skippers engagés dans l’édition 2012/2013 du Vendée Globe prendront la mer samedi à 13h02 précises des Sables-d’Olonne. Course de référence du monde la voile, circumnavigation mythique, qui es-tu Vendée Globe ?

Le Vendée Globe, course en solitaire autour du monde sans assistance et sans escale, a été créé en 1989 par Philippe Jeantot et a lieu tous les quatre ans. Les contacts téléphoniques et par emails sont autorisés ainsi que les conseils en cas de situation extrême.

Les concurrents partent des Sables d'Olonne, contournent l'Afrique et le sud de l'Australie, pour remonter le long des côtes de l'Amérique latine avant de revenir aux Sables. Soit les trois grands Cap dans l’ordre : Bonne-Espérance, Leeuwin et Horn.

IMOCA

Pendant trois mois (environ) les 20 engagés dormiront 5 heures en moyenne par tranche de 24 heures dans les bannettes de leurs IMOCA, classe de voilier monocoques utilisée par l’ensemble des participants.

Le bolide répond à des normes extrêmement précises : 18,28 mètres de longueur pour 5,5 à 6 mètres de large. Le tirant d'eau ou profondeur de quille est de 4,5 mètres, le mât fait 27 mètres de haut. Ensuite, la taille de voile ou d’autres caractéristiques techniques sont à la (plus ou moins) libre appréciation du concurrent et de son équipe.

Le départ

La sortie des bateaux du ponton commencera à 9h30 samedi matin avec un intervalle de 4 minutes entre deux bateaux. Après avoir dit au revoir à leurs proches et leurs équipes techniques, les concurrents se dirigeront vers la zone de départ.

Une fois en mer, les concurrents procéderont à une parade, sous voiles. Le coup de canon du départ sera donné à 13h02.

Toute cette cérémonie sera à suivre en direct sur BFMTV et BFMTV.com

20 participants

Jérémie Beyou (FRA/Maître CoQ), Arnaud Boissières (FRA/AKENA Vérandas), Louis Burton (FRA/Bureau Vallée), Samantha Davies (GBR/Savéol), Bertrand De Broc (FRA/Votre Nom autour du Monde avec EDM Projets), Tanguy De Lamotte (FRA/Initiatives-coeur), Kito De Pavant (FRA/Groupe Bel), Alessandro Di Benedetto (FRA-ITA, Team Plastique), Jean-Pierre Dick (FRA/Virbac-Paprec 3), François Gabart (FRA/MACIF), Mike Golding (GBR/Gamesa), Marc Guillemot (FRA/Safran), Zbigniew Gutkowski (POL/ENERGA), Jean Le Cam (FRA/SynerCiel), Armel Le Cleac’h (FRA/Banque Populaire), Vincent Riou (FRA/PRB), Javier Sanso (ESP/ACCIONA 100% EcoPowered), Bernard Stamm (SUI/Cheminées Poujoulat), Alex Thomson (GBR/HUGO BOSS), Dominique Wavre (SUI/Mirabaud).

>> PORTRAIT. Armel Le Cleac'h, le favori

1 absent et...

Le Breton Michel Desjoyeaux a remporté à deux reprises le Vendée Globe. Il est le recordman de victoires, dont la dernière lors de la dernière édition. Il ne défendra pas son titre cette année mais a promis que si Vincent Riou, seul partant comptant une victoire, venait à s’imposer (et donc à l’égaler) il rempilerait en 2016…

...1 parrain

L’acteur François Cluzet, dont le prochain rôle sera celui d’un marin en solitaire engagé dans un tour du Monde, est le parrain prestigieux de l’édition 2012/2013.

2 femmes

Samantha Davies évidemment, seule représente de la gente féminine en 2012 mais aussi Ellen Mac Arthur, plus jeune participante à l’âge de 24 ans en 2000/2001 et seconde derrière Desjoyeaux la même année.

4 participations

Le Britannique Mike Golding et le Suisse Dominique Wavre participent à leur quatrième Vendée Globe. Ils sont les plus expérimentés de la flotte.

5 bizuths

François Gabart, Tanguy De Lamotte, Zbigniew Gutkowski, Alessandro Di Benedetto et Louis Burton prendront le départ pour la première fois.

25 jours

C’est en nombre de jours le temps de parcours qui séparent l’arrivée de Titouan Lamazou (109j 8h 45 min), premier vainqueur en 1990 et de celle de Michel Desjoyeaux (84j 3h 9min) en 2005.

A chaque édition, le temps diminue. Cette année, l'organisation et les engagés rêvent de voir un conurrent passer sous la barre mythique des 80 jours.

24.000 milles nautiques

C'est la distance - environ 44.450 km - à parcourir. Une distance qui tient compte des règles de sécurité (proximité avec l'Antarctique par exemple) et impose le passage obligé par des "portes", soit deux point situés sur la même latitude.

160.000 euros

C’est en euros le montant de la prime allouée au vainqueur de l’épreuve cette année. A titre de comparaison le budget estimé d’un projet Vendée Globe pour un marin et son sponsor est de l’ordre de 5 à 6 millions d’euros.

dossier :

Vendée Globe

Samuel Auffray