RMC Sport

Vendée Globe: comment la victoire finale pourrait se jouer à une heure près

Le sprint final du Vendée Globe se poursuit toujours ce mardi mais un classement provisoire se dessine déjà en fonction des heures d’arrivée estimées aux Sables-d’Olonne et des gratifications de temps accordées à certains marins. RMC Sport vous explique tout.

Le Vendée Globe 2020-2021 touche à sa fin et les premiers concurrents devraient achever leur tour du monde à la voile en solitaire et sans escale dans les prochains jours. Toujours leader de la course au dernier pointage, Charlie Dalin touche au but.

>> Le sprint final du Vendée Globe est à suivre en direct

Le skipper d’Apivia continue sa remontée de l’océan Atlantique pourrait bien arriver aux Sables-d’Olonne ce mercredi. Mais même en franchissant la ligne d’arrivée en tête, la victoire pourrait lui échapper.

Dalin premier arrivé dès mercredi soir?

A en croire les ETA (Estimation du Temps d’Arrivée), le marin normand de 36 ans est attendu aux alentours de 20 heures dans le port vendéen. Si les prévisions sont respectées, Charlie Dalin terminera ainsi quelques heures avant ses poursuivants. 

Derrière Apivia, Boris Herrmann et Louis Burton franchiront tous les deux la ligne d’arrivée dans la nuit de mercredi à jeudi, entre minuit et une heure du matin environ. Thomas Ruyant, pour le moment quatrième et au pied du podium, arriverait jeudi matin à 3h45 alors que Yannick Bestaven le suivrait de peu bouclerait son épopée vers 5h20.

Dalin-Herrmann-Bestaven, un trio pour la victoire finale

A en croire les ETA, Charlie Dalin en finirait donc avec entre quatre et cinq heures d’avance sur Boris Herrmann et près de neuf heures sur Yannick Bestaven. Insuffisant pour remporter le Vendée Globe.

Et pour cause, l’Allemand à bord de son bateau Seaexplorer-Yacht Club de Monaco bénéficiera de six heures de gratification après son arrivée pour s’être dérouté lors du naufrage de Kevin Escoffier. Idem pour Yannick Bestaven, qui bénéficie lui de dix heures et quinze minutes de compensation suite à l’intervention du jury de la course. 

En l’état, Boris Hermann remporterait ainsi son premier Vendée Globe devant Yannick Bestaven. Leader pendant une bonne partie du sprint final, Charlie Dalin se contenterait alors de la troisième place. Louis Burton (Bureau Vallée 2) échouerait au pied du podium. 

En clair, Charlie Dalin doit cravacher et reprendre encore près d’une heure d’avance sur ses rivaux pour remporter le Vendée Globe dès sa première participation. 

Classement mardi 26 janvier à 11h

1. Charlie Dalin (FRA/Apivia) à 473,9 milles de l'arrivée
2. Boris Herrmann (ALL/Seaexplorer-Yacht Club de Monaco) à 85,09 milles du premier 
3. Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2) à 85,14 nm
4. Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut) à 297,7 nm
5. Yannick Bestaven (FRA/Maître Coq IV) à 343 nm
6. Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) à 382,1 nm
7. Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group) à 429,8 nm
8. Jean Le Cam (FRA/Yes we Cam !) à 532,3 nm
9. Benjamin Dutreux (FRA/OMIA-Water Family) à 689,6 nm
10. Maxime Sorel (FRA/V And B Mayenne) à 927 nm

dossier :

Vendée Globe

Jean-Guy Lebreton