RMC Sport

Vendée Globe: Escoffier a quitté Le Cam pour une frégate de la Marine nationale

Cinq jours après son sauvetage spectaculaire sur le Vendée Globe, Kevin Escoffier a été récupéré ce dimanche par un bâtiment de la Marine nationale. Son sauveur Jean Le Cam va pouvoir se concentrer uniquement sur la suite de la course.

Après cinq jours passés à bord du bateau de Jean Le Cam, Kevin Escoffier a été obligé de quitter son compagnon d’infortune pour prendre place sur la frégate, le Nivôse. Sauvé des eaux par le skipper de Yes We Cam après une avarie sur son imoca (PRB), Kevin Escoffier a été récupéré sans encombres par le bâtiment de la Marine nationale ce dimanche matin à 3h54 heure française.

Malgré des conditions météo "extrêmes" pendant la nuit et un vent soufflant à près de 25 nœuds et une houle de 4 mètres au moment du transfert, le navire stationné dans l’Océan Indien et le doyen de ce Vendée Globe ont parfaitement manœuvré pour le transbordement de Kevin Escoffier. D’abord embarqué sur un semi-rigide de type Zodiac, le marin de 40 ans a ensuite rejoint la frégate. 

"Une opération de transfert avec beaucoup d’expertise"

Cette opération constitue une parenthèse dans le quotidien du Nivôse, plus habitué à la surveillance des zones maritimes françaises qu’au Vendée Globe.

Avec Kevin Escoffier à son bord, le vaisseau va prendre la direction de l’île de la Réunion, son port d’attache, pour y déposer son passager en fin de semaine prochaine.

"C’est évidemment un immense soulagement pour Kevin Escoffier qui voit enfin son aventure prendre une nouvelle tournure. Kevin, PRB et l’ensemble du Team remercient la Marine nationale pour sa réactivité et pour avoir mené cette opération de transfert avec beaucoup d’expertise, a indiqué son sponsor PRB dans un communiqué. Merci aussi à la direction de course du Vendée Globe qui a œuvré sans relâche depuis l’instant où le skipper de PRB avait déclenché sa balise de détresse, ce lundi 30 novembre à 14h46."

Peu expansif au moment de dire adieu à son cadet, Jean Le Cam s’est contenté d’un "A plus!". Après avoir sauvé Escoffier des eaux, après avoir été attaqué par un poisson volant, le navigateur de 61 ans va reprendre sa route sur ce Vendée Globe 2020-2021 et bénéficiera d'un retrait de son temps décidé par la direction de course après son sauvetage héroique.

dossier :

Vendée Globe

Jean-Guy Lebreton avec Morgan Maury