RMC Sport

Vendée Globe: Escoffier a retrouvé la terre ferme dix jours après son naufrage

Kévin Escoffier a retrouvé la terre ferme ce jeudi après avoir été déposé par la frégate, le Nivôse, à la Réunion, dix jours après le naufrage de son Imoca PRB.

Kévin Escoffier a mis pied à terre après un peu plus d'un mois en mer. Le skipper a été débarqué sur l'île de la Réunion par le Nivôse, frégate de la Marine nationale, ce jeudi matin après avoir passé quatre jours à bord. La fin d'une aventure complètement folle pour le skipper PRB, victime d'un naufrage le 30 novembre dernier. 

Alors qu'il naviguait au large du Cap de Bonne-Espérance, l'Imoca s'est brisé en deux dans une vague, le contraignant à trouver refuge dans son radeau de survie. Après 12 heures dans une mer houleuse, il avait été récupéré par Jean Le Cam, son plus proche poursuivant, au cours d'une mission sauvetage dantesque

Les deux hommes avaient passé six jours ensemble à bord de Yes We Cam! avant qu'Escoffier ne monte à bord du Nivôse, vaisseau en poste à la Réunion et chargé de la surveillance dans les îles françaises de l'Océan Indien.

Déçu d'avoir "abandonné et perdu un bateau"

"Je suis toujours un peu mélancolique aujourd’hui à terre, a confié le Malouin après son atterrissage. Peu importe les moments où c’est. C’est une phase de transition qui est toujours compliquée. Je reste toujours sur une déception qui est d’avoir abandonné sur le Vendée Globe, d’avoir perdu un bateau. Je l’ai toujours en tête bien évidemment même si j’ai aussi profité humainement de cette péripétie maritime. J’ai profité avec Jean Le Cam, c’était une très belle histoire. J’ai profité avec les marins du Nivôse, c’était une très belle histoire aussi. Mais je suis toujours un peu partagé, ce n’est toujours pas simple. Je vais être content de revoir ma famille mais je reste mélancolique et déçu d’avoir dû abandonner le Vendée Globe. J’ai bossé très très fort deux ans pour ça. Je remercie la Marine nationale, Jean Le Cam, l’organisation de course. Je remercie aussi mon équipe technique, l’équipe PRB."

dossier :

Vendée Globe

NC