RMC Sport

TQO de volley: la France à un match de Tokyo après sa remontada miraculeuse

Menée deux sets à zéro par la Slovénie, l'équipe de France masculine de volley s'est finalement imposée ce jeudi soir (13-25, 22-25, 25-14, 25-21, 15-9) pour se hisser par la même occasion en finale du tournoi de qualification olympique pour les JO 2020 de Tokyo.

Les volleyeurs français sont revenus de loin. L'équipe de France a gardé une chance de se qualifier pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020, en reversant ce jeudi soir la Slovénie (13-25, 22-25, 25-14, 25-21, 15-9) en demi-finale du tournoi de qualification olympique. En finale vendredi (20h10), elle affrontera le vainqueur de l'autre demie entre l'Allemagne et la Bulgarie, tombeuse de la Serbie championne d'Europe. La victoire sera impérative pour signer une deuxième participation de suite aux Jeux, après Rio de Janeiro en 2016.

Moins de vingt-quatre heures seulement après leur match face aux Pays-Bas (défaite 2-3), les hommes de Laurent Tillie sont complètement passés à côté de leur entame. Les vice-champions d'Europe slovènes, jusque-là invaincus dans le tournoi, ont rapidement pris le large dans le premier set, à la faveur des nombreux points de leur imposant attaquant Tonček Štern. Earvin Ngapeth a tenté de remettre leurs coéquipiers sur la bonne voie durant la deuxième manche, mais le groupe resserré d'Alberto Giuliani était trop efficace défensivement.

Jean Patry irrésistible

Les efforts français ont fini par payer dans la troisième manche, avec les grosses performances de Fabien Brizard à la défense et de Jean Patry aux avant-postes. Une spectaculaire inversion de dynamique qui s'est confirmée dans le quatrième set, le plus palpitant et le plus accroché avec huit blocs tricolores et un coup puissant pour sceller l'égalisation. Ce qui devait arriver s'est bien produit: mentalement atteints, mais aussi dépassés physiquement face à des Français survoltés, les Slovènes ont coulé dans le set décisif.

Les Français doivent assurément leur victoire à Jean Patry, dans tous les bons coups. L'impressionnant pointu montpelliérain de 23 ans, qui évolue désormais en Italie avec le Top Volley Latina, a assurément été l'homme clé de cette impressionnante remontée. Une performance conclue avec dix-huit points, trois aces et un bloc.

dossier :

Tokyo 2020

JA