RMC Sport

Volley (TQO): les Bleus démarrent fort

L'équipe de France de volley a bien entamé son TQO

L'équipe de France de volley a bien entamé son TQO - AFP

Victorieuse des champions olympiques russes (25-15, 20-25, 25-16, 25-19) ce mercredi à Berlin, l’équipe de France de volley a entamé de la meilleure des manières son tournoi de qualification olympique. Prochaine étape ce jeudi (20h30) contre une Finlande qui a déjà perdu deux fois.

Une étape dans la poche. Et encore quatre à aller chercher. Pour son entrée en lice dans le tournoi de qualification olympique, l’équipe de France de volley a déjà frappé fort ce mercredi soir à Berlin. Victorieuse en quatre sets (25-15, 20-25, 25-16, 25-19) de la Russie, championne olympique en titre, la « Team Yavbou » a prouvé qu’elle était bien présente au rendez-vous et prête à relever le défi pour aller chercher son ticket pour Rio.

Emmenés par un Earvin N’Gapeth spectaculaire et efficace, les Bleus ont toujours semblé maîtriser une équipe russe qui n’aura pris le dessus que lors d’un gros trou d’air tricolore en fin de deuxième manche. Insuffisant pour résister au groupe vainqueur de l’Euro et de la Ligue mondiale en 2015 et qui s’affirme un peu plus comme l’un des gros favoris (voire LE favori) de ce TQO. Prochaine étape sur la route des Bleus, déjà en tête de leur groupe à la faveur d’un meilleur point-average (moins de points encaissés) que la Bulgarie ? La Finlande, ce jeudi soir (20h30), pour une opposition face à une équipe qui a déjà perdu ses deux premiers matches. Avec l’obligation d’aller chercher une deuxième victoire. Et la volonté de gagner avec le plus large écart possible pour renforcer l’avantage au point-average.

Toniutti : « Cinq finales en cinq jours »

Histoire, aussi, d’emmagasiner encore de la confiance avant la suite d’un programme qui s’annonce copieux. « C’est un très beau début, estime le capitaine et passeur Benjamin Toniutti. On a fait un match très propre, très constant. Même quand on perd le deuxième set, on ne s’inquiète pas et on se dit qu’on a ces Russes bien en mains. C’est un match quasi exceptionnel. Mais ce n’est qu’une victoire et il faut continuer comme ça. Il faut déjà penser au match contre la Finlande qui va être très compliqué car ils n’ont rien à perdre. C’est cinq finales en cinq jours si on veut aller aux Jeux. On en a gagné une et le plus difficile est de vite oublier pour penser au prochain match. » Voir Rio et les anneaux olympiques cet été passe par là.