RMC Sport

Athlétisme: Coup dur pour Nike, L'IAAF interdit les prototypes de chaussures

La Fédération internationale d'athlétisme a ce vendredi décidé d'interdire l'utilisation de prototypes de chaussures lors des prochaines compétitions. Cette décision fait suite à une polémique liée aux performances d'athlètes équipés d'un nouveau modèle de la marque Nike.

L'équité sportive l'a finalement emporté au sein de l'athlétisme mondial à quelques mois des Jeux olympiques de Tokyo (24 juillet-9 août). L'IAAF a annoncé ce vendredi l'interdiction de l'utilisation de prototypes de chaussures en compétition après la grosse controverse née des performances réalisées par les athlètes ayant bénéficié d'un nouveau modèle crée par l'équipementier Nike.

"A partir du 30 avril 2020, toute chaussure doit être disponible à l'achat par tout athlète sur le marché pendant une période de quatre mois, avant de pouvoir être utilisée en compétition", a expliqué l'instance internationale dans un communiqué publié sur son site. Les seules exceptions à la règle seront liées à des raisons esthétiques ou médicales et seront d'abord soumises à l'approbation des officiels.

L'IAAF ferme sur les caractéristiques autorisées

La Fédération internationale a ensuite spécifié dans le détail la réglementation autour des chaussures autorisées en compétition. Ainsi, la semelle devra être d'une épaisseur minimale de 40mm. Grande nouveauté de la chaussures Nike, les plaques favorisant le rebond du pied sur le sol seront limitées à une seule couche. Les officiels pourront demander à un athlète d'examiner "immédiatement" sa chaussure s'ils le jugent nécessaire à la fin d'une course.

Coe: "Préserver l'intégrité des compétitions internationales"

L'IAAF et son président Sebastian Coe, étroitement lié à Nike, étaient très attendus sur le sujet des prototypes. La réponse apportée ce vendredi se veut claire et devrait mettre fin à la polémique avant les JO de Tokyo. "C'est notre rôle de préserver l'intégrité des compétitions internationales en veillant à ce que les chaussures portées par les athlètes ne leur apportent pas un avantage", a même précisé le double champion olympique du 1500m.

Pour être autorisées lors des Jeux nippons, les chaussures devront donc être disponible à la vente au plus tard le 31 mars 2020.

Jean-Guy Lebreton