RMC Sport

Championnats France Athlétisme: Lavillenie, Mayer, Samba-Mayela... Le bilan de la 1e journée

Renaud Lavillenie s'est offert une petite bouffée d'oxygène en décrochant samedi à Albi son 10e titre de champion de France en plein air du saut à la perche, avec à la clé sa meilleure performance de l'année. En parallèle, la jeune Cyréna Samba-Mayela a impressionné sur 100 mètres haies et Kevin Mayer s'est testé pour le décathlon.

À Albi, chef-lieu des championnats de France d’athlétisme depuis quelques années (quatrième fois dans le Tarn depuis 2008), les stars tricolores ont assuré. Renaud Lavillenie s’est emparé du dixième titre national en plein air de sa carrière, tandis qu'une jeune pépite a explosé son record sur 100 mètres haies. Une première journée résumée ci-dessous en cinq points.

Lavillenie poursuit sa domination

Le pilier de l’athlétisme français depuis une décennie, Renaud Lavillenie, n’a pas déçu. En forme depuis son retour de blessure, un pouce cassé à la fin du printemps, le Clermontois a dû batailler contre son frère pour s’imposer cette année.

Avec une belle barre franchie de 5m80 au deuxième essai, et trois échecs à 5m90, Renaud Lavillenie conserve sa couronne une fois de plus. Une domination sans partage depuis 2012. Il bat ainsi sa propre meilleure performance française de la saison, réalisée la semaine dernière à Ostrava avec 5m74.

Mayer s'est testé au poids

Kévin Mayer continue de se préparer pour sa tentative de minima aux Jeux olympiques de Tokyo. Il prendra part à ce décathlon capital sur l'île de la Réunion, les 18 et 19 décembre. À Albi, le recordman du monde a choisi le lancer de poids et le 110m haies. Au poids, il n’a pas pu rivaliser avec les hommes forts de la discipline et le champion de France niçois Frédéric Dagée. Mais il a terminé neuvième avec un jet à 16m08, à pile un mètre de son meilleur résultat.

Il pourrait créer ce dimanche une belle surprise en montant sur le podium du 110m haies, face aux meilleurs spécialistes français, même si Pascal Martinot-Lagarde est blessé. Avec un record en 13.55, et surtout une quatrième place en finale l’an dernier à Saint-Étienne, Kevin Mayer rêve de monter sur la boîte.

Samba-Mayela impressionnante 

La pépite Cyréna Samba-Mayela impressionne sur 100m haies. L’élève de Teddy Tamgho, 20 ans en octobre prochain, a explosé son record personnel de 12.87. Il a établi en finale un parcours parfait et un chrono de 12.73. Un temps qui la place parmi les trois meilleures hurdleuses de la planète en 2020, derrière la Néerlandaise Nadine Visser et la Hongroise Luca Kozák.

Gressier confirme les progrès

Quintuple champion d’Europe espoir (cross, 10.000m, 5.000m), Jimmy Gressier confirme les gros progrès réalisés cette année, notamment sa pointe de vitesse. Le Boulonnais décroche son premier titre Élite, en s’imposant sur le 5.000m. La curiosité Dorian Coninx, triathlète champion du monde du relais mixte il y a quelques jours, accroche le podium à la troisième place.

Les valeurs sûres au rendez-vous

Les valeurs sûres de l’athlétisme tricolore ont toutes triomphé. Quentin Bigot, vice-champion du monde du lancer du marteau en titre, a remporté son quatrième trophée national de suite. À 32 ans, Éloyse Lesueur reprend son titre de championne de France, perdu depuis 2017, en sautant 6m44 à la longueur. Enfin, Djilali Bedrani confirme sur 3.000m steeple en gagnant un deuxième titre consécutif, lui qui avait épaté son monde aux derniers Mondiaux de Doha, en arrachant la cinquième place.

Aurélien Tiercin