RMC Sport

Dakar 2021: Sainz remporte la première étape, Loeb déjà distancé

Tenant du titre, l'Espagnol Carlos Sainz a remporté ce dimanche la première étape du Dakar 2021 dans la catégorie auto, en Arabie saoudite. Sébastien Loeb a lui enchaîné les galères avec trois crevaisons.

Il voulait donner le ton d’entrée. L'Espagnol Carlos Sainz (58 ans) a remporté sur le fil la première étape du Dakar 2021 dans la catégorie auto entre Jeddah et Bisha, ce dimanche, en Arabie saoudite, au terme d'une spéciale de 277km bouclée en 3h 18min 56sec. Elle a aussi été marquée par la déconvenue de Sébastien Loeb.

Carlos Sainz, vainqueur de l'épreuve en 2020, s'est imposé au volant de sa Mini Buggy avec 25 secondes d'avance sur son coéquipier français Stéphane Peterhansel. Le Tchèque Martin Prokop (Ford) a pris la troisième place.

Trois crevaisons pour Loeb

Sainz, surnommé "El Matador", s'était élancé en 28e position pour cette première spéciale après une performance en demi-teinte lors du prologue la veille. Il est parvenu, malgré une crevaison, à tirer parti de cette étape annoncée comme roulante et rapide par l'organisation et dont les seules difficultés étaient des pièges de navigation à certaines intersections de pistes. Les choses sont bien plus compliquées pour Sébastien Loeb et Daniel Elena. Les deux hommes ont subi trois crevaisons avec leur prototype BRX "Hunter" dès le début de la spéciale et ont accusé un retard de 24 minutes sur Carlos Sainz sur la ligne d'arrivée.

"C’est encore long, très long", a toutefois rappelé Sébastien Loeb dans un message posté sur son compte Twitter.

Le Français Mathieu Serradori (Century) a lui réussi à se placer en quatrième position. Pour la deuxième étape de cette seconde édition en Arabie saoudite, les concurrents devront parcourir lundi 68km, dont 457km de spéciale, entre Bisha et Wadi Ad-Dawasir, avec au programme les premières dunes. Pour la seconde année consécutive, le Dakar, le plus célèbre des rallye-raids, se déroule en Arabie saoudite pour sa 43e édition, malgré le Covid-19 et les controverses liées au respect des droits de l'Homme dans ce royaume ultra-conservateur.

Toby Price prend les commandes en catégorie moto

Dans la catégorie moto, la première étape a été remportée par l'Australien Toby Price (KTM), au bout d'une spéciale de 277km et bouclée en 3h 18min et 26 sec. Le double vainqueur du Dakar (2016 et 2019) a devancé l'Argentin Kevin Benavides (Honda) et l'Autrichien Matthias Walkner (KTM), respectivement de 31 et 32 secondes. Cette spéciale roulante et rapide sur les pistes saoudiennes a en revanche réservé une très mauvaise surprise au tenant du titre, l'Américain Ricky Brabec (Honda) qui a franchi la ligne avec un retard de 18 min 32 sec sur le vainqueur du jour. Le Français Xavier de Soultrait (Husqvarna) s'est classé en 6e position.

RR avec AFP