RMC Sport

F1: avant ses premiers essais, que vaut Mick Schumacher?

Mick Schumacher paraît appliqué avant ses débuts en F2

Mick Schumacher paraît appliqué avant ses débuts en F2 - Prema

Avant ses premiers essais au volant d’une Formule 1, Mick Schumacher, le fils de Michael, s’est confié jeudi lors d’une conférence de presse où il est apparu très sérieux. Et déjà concentré sur sa saison à venir, où il va découvrir la F2 et se mesurer aux pilotes de cette antichambre de la F1.

C'est le débutant le plus scruté du paddock. Alors que d'autres ont la "chance de faire leurs premiers tours de pistes en F1 dans un relatif anonymat, il n'est sera rien pour Mick Schumacher dont on essaie déjà de jauger de son niveau par rapport aux autre wonderboys de la discipline comme Max Verstappen ou par rapport à son père.

Temps d'adaptation nécessaire

Max Verstappen justement. De deux ans l'aîné de Mick est en F1 depuis 2015. Les deux se connaissent bien car Michael Schumacher et Jos Verstappen (le père de Max, pilote de Formule 1) étaient très amis. Et il semble que le fils du septuple champion du monde de F1 ait eu besoin d’un temps d’adaptation dans les catégories par lesquelles il est passé pour pouvoir exprimer son plein potentiel.

"Mon objectif pour cette année est d’apprendre encore plus, de rassembler les informations autour de moi, de travailler avec autant de personnes que possible pour pouvoir apprendre de tout le monde", a ainsi résumé le jeune pilote jeudi, très appliqué dans l'un de ses premiers points presse d'envergure.

F1, F2: objectif découverte

Dans les jours à venir, il va surtout apprendre à conduire une F1. Mick Schumacher va en effet faire ses débuts au volant d’une Ferrari le mardi 2 avril, lors de la session de tests qui intervient la semaine suivant le Grand Prix de Bahreïn. Et, le lendemain, il sautera dans l’Alfa Romeo.

À tout juste 20 ans, Mick Schumacher, membre depuis le début de l’année 2019 de la Ferrari Driver Academy (FDA), reviendra ensuite à la F2, qu’il découvre cette saison.

"Ça va être un peu un nouveau défi cette année, il y a beaucoup plus de gens autour de la voiture donc ça va évidemment être sympa et différent", a confié le champion d’Europe de F3 en titre. Si jamais il venait à être champion en F2, il ne serait pas impossible de le voir débarquer chez Alfa Romeo en 2020 pour concourir en F1.

Bien encadré dans son écurie

Bien sûr, tout cela est à prendre au conditionnel. Le championnat de F2 est relevé et le pilote allemand devra faire face à des adversaires disposant de bien plus d’expérience que lui dans la catégorie.

Aussi, depuis le début de sa carrière, Mick Schumacher a souvent manqué de vitesse sur un tour. Un écueil dans lequel il ne devra pas tomber s’il veut se qualifier correctement et espérer des podiums ensuite sur le circuit.

Un des avantages pour l’Allemand: il aura à ses côtés, dans le garage, l’Indonésien Sean Gelael. Ce dernier va entamer sa cinquième saison dans l’antichambre de la Formule 1 (GP2 puis F2; le nom a changé en 2017). Pour seulement deux podiums.

Palmarès de Mick Schumacher:

2015 - ADAC Formula 4: 10e du championnat
2016 - ADAC Formula 4: 2e du championnat
2017 - Championnat d'Europe de Formule 3: 12e du championnat
2018 - Championnat d'Europe de Formule 3: 1er du championnat

Lucas Vinois avec Florian Perrier