RMC Sport

F1: Mercedes réclame une enquête pour la passe d'armes Hamilton-Verstappen au Brésil

Mercedes a demandé à la FIA de revoir son jugement sur l'incident survenu entre Lewis Hamilton et Max Verstappen au GP du Brésil. Pour avoir défendu de façon litigieuse, le pilote néerlandais de Red Bull pourrait perdre trois points au championnat du monde.

Avec cette requête, au moins trois points sont en jeu, à seulement trois manches de la fin du championnat du monde. Mercedes a officiellement demandé que la Fédération internationale de l'automobile (FIA) ouvre une enquête sur la défense musclée de Max Verstappen face à Lewis Hamilton lors du tour 48 du Grand Prix du Brésil disputé dimanche.

Dans le 4e virage du circuit, Max Verstappen, alors en tête de la course, avait poussé Lewis Hamilton en dehors de la piste pour éviter d'être dépassé. Cette manoeuvre litigieuse n'avait pas donné lieu à de sanction des commissaires contre le pilote Red Bull, au grand dam de Mercedes. Cet incident n'avait toutefois pas empêché le champion du monde britannique de s'emparer peu après de la première place et de remporter ensuite le GP devant son rival.

Bottas avait fini à trois secondes de Verstappen

Pour autant, compte tenu de "nouvelles preuves qui n'étaient pas disponibles lorsque les commissaires ont pris leur décision" (la caméra embarquée de Verstappen), Mercedes estime donc qu'une sanction pourrait tout de même être infligée. L'enjeu est de taille: avec cinq secondes de pénalité, Max Verstappen chuterait à la 3e place du GP, au profit de Valtteri Bottas. Au lieu de récolter 18 points, le pilote Red Bull n'en obtiendrait que 15. De quoi permettre à Lewis Hamilton de revenir un peu plus près de la première place au classement des pilotes, et à Mercedes de grapiller des points supplémentaires pour le championnat des constructeurs.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport