RMC Sport

F1: pourquoi Hamilton continuera à poser un genou à terre contre le racisme

Très impliqué ces derniers mois dans la lutte contre le racisme, le pilote britannique Lewis Hamilton (Mercedes) ne compte pas cesser son combat en 2021, alors que débute ce week-end la saison de F1. Au contraire.

La mort de George Floyd en mai 2020 a marqué la planète entière, et de très nombreux sportifs, les semaines et les mois suivants, ont mené des actions contre le racisme et/ou les violences policières faites aux noirs. Parmi eux, Lewis Hamilton.

Le pilote britannique aux sept couronnes mondiales, seul pilote noir en F1, a secoué le paddock l'an passé en trainant sur chaque circuit son tee-shirt "Black Lives Matter", et en posant un genou à terre avant chaque course, accompagné par la plupart de ses adversaires. Un geste qu'il compte bien répéter en 2021, car "le combat n'est pas gagné".

"Des enfants nous verront et demanderont à leurs parents ou leurs professeurs pourquoi nous faisons cela"

"Nous avons une plateforme incroyable ici pour faire passer des messages, a-t-il expliqué ce jeudi, avant le début de la saison dimanche à Bahreïn. Je vais continuer à m'agenouiller car des enfants nous verront et demanderont à leurs parents ou leurs professeurs pourquoi nous faisons cela. Et cela entraînera des discussions inconfortables". Mais nécessaires pour faire avancer les choses.

"Les parents doivent s'éduquer et éduquer leurs enfants, a poursuvi Hamilton. C'est un combat qui n'est pas gagné, un combat qui se poursuivra encore un moment, j'en suis certain." Alors que la F1 prévoit d'élargir son protocole d'avant-course pour la lutte contre les discriminations, le champion du monde en titre a souligné les efforts faits par sa discipline: "Je suis vraiment fier de ce que fait la F1, qui prend conscience de son pouvoir pour travailler à un monde meilleur."

C.C.