RMC Sport

F1: un huitième titre, "le rêve ultime" de Lewis Hamilton

Interrogé par la chaîne britannique Sky, Lewis Hamilton a indiqué qu’il rêvait de décrocher un huitième titre de champion de monde pour dépasser Michael Schumacher. Le premier Grand Prix de la saison aura lieu dimanche, à Sakhir, au Bahreïn.

Sur et en dehors des paddocks, Lewis Hamilton n’en finit pas de construire sa propre légende. Fin décembre, le septuple champion du monde de F1 a été anobli par la reine. La récompense suprême en Grande-Bretagne pour l'athlète, devenu tête de gondole des sportifs engagés dans le mouvement Black Lives Matter. Et, à l'orée d'une nouvelle saison de Formule 1, le Britannique de 36 ans a l’occasion cette année de devenir le premier pilote à décrocher huit titres. "C’est le rêve ultime", a-t-il déclaré à la chaîne britannique Sky le week-end dernier.

Mais qu’est-ce qui peut animer encore le Britannique? "Premièrement, je suis dans une position où j’ai la chance d’avoir achevé plus que ce je n’avais imaginé", a-t-il soufflé. Recordman de victoires en F1, avec 95 courses remportées, le pilote de Mercedes a enlevé les quatre derniers championnats. Sur les huit dernières années, seul son ancien coéquipier Nico Rosberg est venu lui chiper le titre, en 2016.

Consultant pour Sky, le Finlandais s’est par ailleurs exprimé sur le contrat d’un an signé par Hamilton avec le constructeur allemand. "Je ne pense pas que cela va l’affecter, a-t-il affirmé. Cela ne l’empêchera dans sa quête de devenir le plus grand pilote de tous les temps en termes de statistiques. Lewis sait comment se concentrer." Pour la première fois depuis son arrivée dans l’écurie allemande, Hamilton ne s’est pas engagé sur le long terme. De quoi soulever des questions sur une potentielle fin carrière.

La menace Verstappen

Dans sa quête d’éternité, Lewis Hamilton sera confronté à un obstacle : Max Verstappen. Troisième lors des deux dernières années, le jeune néerlandais de Red Bull (23 ans) visera son premier titre. Souvent pointé pour son manque de régularité, l’homme aux 10 victoires en F1 a impressionné lors des essais de présaison avec notamment le meilleur temps des essais au Bahreïn. "Max a semblé plutôt fort, a reconnu le Britannique, qui semble craindre les performances de la nouvelle Red Bull. Ils ont fait un très bon roulage. Ils paraissent fort." Une manière de mettre la pression sur une écurie qui n’a plus remporté de titre depuis 2014.

Dimanche, les deux constructeurs auront l'occasion d'en découdre sur la piste de Sakhir, au Bahreïn.

Par Antoine Grotteria