RMC Sport

GP de Bakou: Grosjean explique son étonnant accident

Romain Grosjean

Romain Grosjean - AFP

Alors qu’il pointait au sixième rang du Grand Prix de Bakou en Azerbaïdjan, Romain Grosjean est parti à la faute… sous safety car. Le pilote Haas a expliqué après la course pourquoi sa monoplace s’était dérobée.

Romain Grosjean était à la lutte pour inscrire de gros points au Grand Prix de Bakou. Mais sa course en Azerbaïdjan s’est achevée contre un mur… alors que la course était sous safety car. Alors en sixième position, le pilote Haas a été contraint à un étonnant abandon. Après ce rare incident, Grosjean en a confié la cause.

Une histoire de bouton

"C’était une bonne course jusqu’au safety car, et puis en chauffant les pneus, j’ai tourné le volant fort et j’ai tapé un bouton sur le volant qui s’est décalé, ce qui fait que quand j’ai touché les freins un petit peu plus loin, les roues arrières se sont bloquées et la voiture est partie en tête à queue", a confié Romain Grosjean. Frustrant alors que la Haas semblait performante à Bakou.

MI avec Louis Amar à Bakou