RMC Sport

GP de Russie: 100e victoire en F1 pour Hamilton, sous la pluie

Quinzième manche de la saison de Formule 1, le Grand Prix de Russie a été remporté ce dimanche par Lewis Hamilton sous le déluge. Il s'agit de la 100e victoire en F1 pour le Britannique, qui reprend la tête du championnat du monde devant Max Verstappen, deuxième à Sotchi.

Il aura fallu attendre l'arrivée de la pluie dans les derniers tours pour voir la course s'emballer. Impressionnant et bien aidé, aussi, par quelques petites erreurs de Lando Norris (McLaren), qui a fini par perdre pied sur une piste détrempée, Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté ce dimanche un 100e succès historique en Formule 1 lors du Grand Prix de Russie. Il reprend ainsi la tête du classement des pilotes avec deux points d'avance sur Max Verstappen (Red Bull).

>> F1: revivez le GP de Russie

Hamilton un peu plus dans l'histoire

Précédent leader du championnat, le Néerlandais a effectué une folle remontée à Sotchi. Parti en fond de grille après avoir été pénalisé pour un changement de moteur, il s'est classé deuxième devant l'Espagnol Carlos Sainz Jr (Ferrari). Le top 5 est complété par l'Australien Daniel Ricciardo (McLaren) et Valtteri Bottas (Mercedes). Du côté des Français, Pierre Gasly (AlphaTauri) et Esteban Ocon (Alpine) ont dû se contenter des 13e et 14e places.

Déjà seul "centenaire" des pole positions, Hamilton, septuple champion du monde, a donc atteint la barre des 100 victoires. Depuis sa première en 2007, il a réussi quelque chose que l'on pensait alors inatteignable: dépasser (presque) tous les records de Michael Schumacher. Ne reste plus que le record ultime: l'Anglais peut devenir à 36 ans le seul octuple champion pour, une fois pour toutes, graver son nom dans l'histoire.

Soutenu à l'adolescence par McLaren, il a conquis son premier titre en 2008, à 23 ans, avec l'écurie britannique. Mais c'est en 2014 qu'il est entré dans une autre dimension au volant d'une Mercedes archi-dominatrice à l'heure des moteurs hybrides. Depuis, il n'a laissé échapper qu'un seul titre (en 2016, au profit son équipier allemand Nico Rosberg). En 2021, il a retrouvé un concurrent à sa taille avec Verstappen. Un nouveau défi qui a totalement relancé le suspense en F1.

RR avec AFP