RMC Sport

GP de Russie: Lando Norris s’offre sa première pole à Sotchi

Lando Norris

Lando Norris - AFP

Après des qualifications très spectaculaires samedi à Sotchi, le pilote britannique Lando Norris (McLaren) a créé la sensation en décrochant à 21 ans sa première pole position au Grand Prix de Russie, 15e manche du championnat du monde de F1. Le Britannique Lewis Hamilton partira en 4e place, derrière Carlos Sainz (2e) et George Russell (3e).

Décidément, les McLaren ont le vent dans le dos. Après la victoire de Daniel Ricciardo à Monza, c’est son équipier Lando Norris qui a brillé ce samedi à Sotchi. Pour la première fois de sa jeune carrière, le Britannique âgé de seulement 21 ans a décroché la pole position à l’issue des qualifications débridées du Grand Prix de Russie. Auteur d’un dernier tour canon, il s’élancera pour la première fois à la première place sur la grille de départ d’un Grand Prix de Formule 1.

Norris: "Je ne m’attends pas à rester premier au premier virage"

"C’est incroyable, je ne sais pas quoi dire, a réagi, tout sourire, Norris au micro de Canal+. C’était une incroyable séance. Tout s’est bien passé. Lorsqu’on a mis les pneus slick, je ne m’attendais pas à faire la pole. Finalement, on l’a fait. Je suis très heureux. C’était compliqué. Je savais que je pouvais améliorer mon temps et je l’ai fait dans le dernier tour. Ça a payé de rester en piste. Je ne m’attends pas à rester premier au premier virage. Mais on est quand même dans la meilleure position."

Hamilton à la faute, Gasly en colère

Des surprises, ces qualifications en ont aussi réservées pour les poursuivants de Norris. Sur une piste humide en raison des chutes de pluie, Carlos Sainz (Ferrari) a signé le 2e temps devant George Russell (Williams) et Lewis Hamilton (Mercedes). Le champion du monde, qui complète un joli trio britannique aux quatre premières places, était pourtant bien parti pour s’imposer avant de "taper" et d’esquinter sa monoplace après une mauvaise manœuvre à l’entrée des stands.

Côtés français, Esteban Ocon s’élancera en 10e position tandis que Pierre Gasly, éliminé en Q2 et en colère contre équipe, n’a pu faire mieux que la 12e place. Pour rappel, Max Verstappen, leader du championnat du monde, s’élancera en dernière position en raison d’un changement moteur. Charles Leclerc et Nicholas Latifi partiront eux aussi en fond de grille.

ABr