RMC Sport

Jules Bianchi: Sa famille attaque la FIA, la F1 et Marussia en justice

Jules Bianchi avait succombé à ses blessures le 17 juillet 2015, après avoir été victime d’un violent accident le 5 octobre 2014 lors du Grand Prix du Japon. La famille du pilote français a annoncé ce jeudi qu’elle allait attaquer la FIA, la F1 et Marussia en justice pour qu'elles reconnaissant leurs erreurs.

« La mort de Jules Bianchi était évitable. » Voilà pourquoi la famille de Jules Bianchi a décidé d’attaquer en justice la FIA, la F1 et l’écurie Marussia, comme elle l’a indiqué ce jeudi dans une lettre. Victime d’un violent accident le 5 octobre 2014 lors du Grand Prix du Japon, durant lequel il avait percuté une grue qui se trouvait aux abords de la piste, Jules Bianchi avait succombé à ses blessures le 17 juillet 2015.

A lire aussi >> Philippe Bianchi : ''Que Jules soit présent sur les pistes''

Un accident qui aurait pu être évité selon les proches du Français, qui veulent que les trois entités qu’ils attaquent en justice reconnaissent qu’elles « peuvent avoir contribué à l’accident mortel de Jules, et les invitent à accepter que des erreurs aient été faites dans la planification, le calendrier, l’organisation et le déroulement de la course qui a eu lieu dans des conditions dangereuses, pendant la saison des typhons au Japon. »

« En tant que famille, nous avons tant de questions sans réponses »

« Nous cherchons la justice pour Jules et nous voulons établir la vérité sur les décisions qui ont conduit à l’accident de notre fils au Grand Prix du Japon en 2014, indique Philippe Bianchi, le père de Jules. En tant que famille, nous avons tant de questions sans réponses et le sentiment que l’accident et la mort de Jules auraient pu être évités si une série d’erreurs n’avaient pas été faites. »

A lire aussi >> F1 : ce qui a changé depuis l'accident de Bianchi