RMC Sport

Vettel en rogne contre la F1

-

- - -

Billets trop chers, spectacle en berne… En marge du Grand-Prix d’Allemagne qui doit se disputer ce week-end à Hockenheim, le quadruple champion du monde Sebastian Vettel s’est montré critique envers son sport.

Parfois critiqué pour des prises de parole souvent lisses face aux médias, Sebastian Vettel a fait mentir sa réputation ce vendredi en marge du Grand-Prix d’Allemagne. Chez lui à Hockenheim, le quadruple champion du monde a livré sans fard sa vision de la F1 actuelle. Si l’on devait lui associer une couleur, elle tendrait plutôt vers le rouge du carton. Premier grief énoncé par le pilote Ferrari, le prix des places, trop élevé à son goût. « Ça devrait être beaucoup plus abordable, a lancé Vettel en conférence de presse. Plus de gens seraient tentés de se dire, on y va, on ne veut pas manquer ça. »

A lire ici >> halo, casque, radio : les changements qui attendent les pilotes

A lire ici >> La belle-mère de Bernie Ecclestone kidnappée au Brésil

« La F1 a perdu de son excitation »

Lancé dans une virée nostalgique, il a regretté le nouveau visage du circuit allemand, où les arbres ont disparu au profit des tribunes. « La piste était différente. On a perdu en popularité », a regretté l’ancien de chez Red Bull, avant de poursuivre. « La F1 a perdu de son excitation. Les voitures font moins de bruit. Ça semble moins spectaculaire. Ce n’est pas forcément vrai. Les vitesses dans les virages par exemple, n’ont jamais été aussi élevées. Les moteurs n’ont plus le même son. » Il faudra bien une victoire dimanche pour lui redonner le sourire.

la rédaction