RMC Sport

Formule E: crash impressionnant à Séoul, avec huit voitures impliquées et un halo encore salvateur

Un accident avec huit monoplaces, dont celle de Nyck de Vries qui s'est retrouvée encastrée sous une autre, s'est produit lors du début de l'avant-dernière course de la saison de Formule E, ce samedi à Séoul (Corée du Sud).

Mine de rien, le halo s'est encore avéré salvateur. L'avant-dernière manche du championnat du monde de Formule E, samedi à Séoul, a été interrompue par un drapeau rouge dès les premières minutes de la course. En cause: un carambolage impliquant huit monoplaces. Les pilotes concernés ont tous été piégés au même endroit: un virage serré à droite, rendu plus difficile par la pluie qui a trempé la piste. L'accident a pris une toute autre dimension lorsque le Néerlandais Nyck de Vries (Mercedes-EQ) s'est encastré sous la voiture du Suisse Sébastien Buemi (Nissan).

"C'était effrayant"

"Dieu merci nous avons le halo", a réagi Nyck de Vries dans sa radio. "Ravi que tu ailles bien, Nyck. C'était effrayant à regarder", a commenté l'écurie Mercedes sur son compte Twitter.

L'accident a nécessité une interruption de course de plus de près de 45 minutes, afin d'évacuer les voitures et de procéder aux vérifications sur les barrièes de sécurité.

Avant le départ des deux dernières courses de la saison, toutes deux organisées au coeur de l'ancien site olympique de Séoul, quatre pilotes étaient mathématiquement en lice pour le titre de champion du monde (58 points à remporter au maximum lors des deux dernières courses, 25 par victoire, 3 pour chaque pole, 1 pour le meilleur tour en piste).

Grâce à ses 36 points d'avance sur Mitch Evans (Jaguar), 41 sur Edoardo Mortara (Venturi) et 57 sur le Français Jean-Éric Vergne (DS-Techeetah), le leader belge Stoffel Vandoorne (Mercedes) abordait le week-end en tant que grand favori pour son premier titre mondial. L'ancien pilote de McLaren en Formule 1 (2017-2018), âgé de 30 ans, n'est pas le plus victorieux cette saison, avec un seul ePrix remporté avant Séoul, mais il est le plus régulier.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport