RMC Sport

Dakar 2021: Leader au départ de la dixième étape, Cornejo abandonne après une chute

Leader au départ de la dixième étape, José Ignacio Cornejo a abandonné la course, victime d'une chute au kilomètre 252. Le pilote Honda avait pu reprendre la route mais a dû finalement jeter l'éponge après avoir passé des examens médicaux au bivouac.

C’est un gros coup dur pour José Ignacio Cornejo Florimo. Leader du classement général moto depuis le début de la semaine, le Chilien a abandonné la course au terme de la dixième étape de ce Dakar 2021. Parmi les meilleurs ce mercredi, le pilote Honda était en tête du temps scratch lorsque qu’il a chuté au kilomètre 252. Un accident qui paraissait sans gravité au départ, puisque le pilote avait pu reprendre la course. Logiquement, le Chilien a perdu la tête du classement, après avoir concédé plus de 17 minutes de retard au terme de la spéciale entre Neom et Al-Ula. Ainsi, après avoir été examiné par des médecins une fois arrivé au bivouac, celui que l’on surnomme "Nacho", s’est résolu à l’abandon pour sa cinquième participation au rallye-raid.

Benavides devient le nouveau leader du général

La bonne opération du jour revient à Ricky Barbec (Honda), qui s’est adjugé, ce mercredi sa deuxième victoire sur ce 43e Dakar. Le tenant du titre fait donc un bon au classement après cette journée et récupère la deuxième place à 51 secondes du leader au général, Kevin Benavides (Honda).

Peterhansel garde son avance en autos

Côté autos, Yazeed Al-Rajhi (Toyota) a signé sa deuxième victoire lors de cette édition 2021 du Dakar. En tête du temps scratch sur la majeure partie de la journée, le Saoudien a terminé la course avec 2 min 04 sec d’avance sur son coéquipier, Nasser Al-Attiyah (Toyota). Ce dernier s’est longtemps disputé la deuxième place avec Petrerhansel, avant de prendre l’avantage sur le Français quelques kilomètres avant l’arrivée de la spéciale. Après sa très belle performance de la veille, le pilote Mini a assuré ce mercredi, lors de cette dixième étape. Troisième temps de la spéciale (2 min 53 sec sur Al-Rajhi), le Français débourse seulement 49 secondes à son rival qatari, qui pointe à 17'01 au général.

Deux étapes restent au programme avant de rallier l’arrivée finale vendredi, où Peterhansel pourrait décrocher sa quatorzième victoire sur le rallye-raid du Dakar.

ALR