RMC Sport

Dakar 2021: Peterhansel conserve la tête en autos, Florimo nouveau leader en motos

La Mini de Stéphane Peterhansel

La Mini de Stéphane Peterhansel - AFP

Le Saoudien Yazheed Al-Rajhi s’est imposé à domicile dimanche lors de la 7e étape du Dakar 2021 en catégorie autos devant Stéphane Peterhansel qui reste en tête du général. Chez les motos, l’étape a souri à Ricky Brabec tandis que Jose Ignacio Cornejo Florimo a pris le leadership du classement des deux-roues.

Quelques minutes avant d’apprendre la mort d’Hubert Auriol, légende du Dakar et ex-directeur de la course, les pilotes en lice sur l’édition 2021 ont bouclé la 7e étape du parcours entre Haïl et Sakaka, en Arabie Saoudite.

Dans la catégorie autos, Yazheed Al-Rahji (Toyota) s’est imposé à domicile en un peu plus de quatre heures et vingt minutes. Mais c’est une autre légende du rallye-raid, Stéphane Peterhansel (Mini) qui occupe toujours la tête du classement général.

Le vétéran français, 13 fois vainqueur de l’épreuve, est en lice pour un nouveau succès, le premier depuis le déplacement de l’épreuve en Arabie Saoudite, à cinq jours de l'arrivée finale vendredi.

Il n’a concédé que 48 secondes à Al-Rahji dimanche et compte désormais 7 minutes et 53 secondes d’avance sur son plus proche poursuivant, Nasser Al-Attiyah (Toyota). Tenant du titre, Carlos Sainz (Mini) est repoussé à plus de 40 minutes du leader.

Loin derrière, le cauchemar continue pour Sébastien Loeb, encore contraint d'attendre le camion d'assistance suite à un nouvel ennui mécanique.

Bataille acharnée en catégorie motos

Dans la catégorie motos, la lutte est beaucoup plus serrée. Le tenant du titre, Ricky Brabec (Honda) s’est replacé au général en remportant la 7e étape.

Mais il pointe toujours à 14 minutes de la tête du classement général où une minuscule seconde sépare Jose Ignacio Cornejo Florimo (Honda), nouveau leader, de Toby Price (KTM). Premier Français, Xavier de Soultrait (Husqvarna) occupe la quatrième place, à 2’34’’ de Cornejo.

Les dix premiers pilotes de la catégorie se tiennent à moins de vingt minutes tandis que chez les autos, Christian Lavieille, dixième, pointe déjà plus de trois heures de Peterhansel.

Lundi, les pilotes s’élanceront vers l’ouest et Neom, sur les rives de la Mer Rouge pour 709 kilomètres, dont 375 kilomètres spéciales. Une spéciale sans doute chargée en émotion et en hommages à Hubert Auriol.

SSa avec AFP