RMC Sport

Rallye de Finlande: Evans s’impose et réduit l'écart avec Ogier au championnat

Le Britannique Elfyn Evans, au volant de sa Toyota, lors de la 13e spéciale du Rallye de Finlande, le 2 octobre 2021 sur la route d'Arvaja

Le Britannique Elfyn Evans, au volant de sa Toyota, lors de la 13e spéciale du Rallye de Finlande, le 2 octobre 2021 sur la route d'Arvaja - Jussi Nukari © 2019 AFP

Le Britannique Elfyn Evans (Toyota) a remporté dimanche le rallye de Finlande et refait une partie de son retard au Championnat du monde (WRC) sur le Français Sébastien Ogier, qui ne compte plus que 24 points d'avance sur lui à deux manches de la fin de saison.

Elfyn Evans a devancé les Hyundai de l'Estonien Ott Tänak, désormais hors-course pour le titre, et de l'Irlandais Craig Breen. Sébastien Ogier (Toyota), 5e à l'issue de l'épreuve, avait mathématiquement une première occasion de s'offrir un huitième sacre mondial dès ce week-end, même si les chances étaient minces. Le Français n'a pas réussi à arracher le moindre point dans la Power stage finale. Il compte désormais 190 points au championnat, contre 166 pour Evans, et voit donc son avance se réduire de 44 à 24 points. Les pilotes Toyota sont les deux derniers prétendants au titre.

Soixante points maximum restent encore à distribuer lors des deux dernières manches, en Espagne du 14 au 17 octobre et à Monza en Italie du 19 au 21 novembre. Au pied du podium dimanche, Esapekka Lappi (Toyota), de retour en WRC pour une pige, a de son côté fait forte impression ce weekend au volant de sa Yaris privée. Le Finlandais n'avait plus piloté dans la catégorie reine depuis l'année dernière, après son départ de chez Ford.

L'autre Français en compétition, Adrien Fourmaux (Ford), et son nouveau copilote Alexandre Coria ont terminé l'épreuve 7e. La manche nordique a été marquée par l'abandon définitif du Belge Thierry Neuville (Hyundai) samedi (problème de radiateur) et surtout du prodige local Kalle Rovanperä (Toyota), sorti de la route samedi et revenu dimanche. Ils ne sont plus en course pour le titre mondial.

Mathieu Idiart avec AFP Journaliste RMC Sport