RMC Sport

Equipe de France: Collet et Garnier prolongés jusqu'aux JO de Tokyo

Vincent Collet et Valérie Garnier

Vincent Collet et Valérie Garnier - Icon Sport

La Fédération Française de Basket-ball a confirmé ce jeudi les prolongations de Valérie Garnier et Vincent Collet jusqu'à l'été 2021. Les sélectionneurs des équipes de France masculine et féminine mèneront donc les Bleus et les Bleues jusqu'aux Jeux olympiques de Tokyo malgré le report de la compétition.

Le report des JO de Tokyo à l'été 2021 (du 23 juillet au 8 août) avait laissé plané des doutes sur l'avenir de Vincent Collet et Valérie Garnier, la Fédération Française de Basket-ball les a levé ce jeudi. L'instance dirigeante a officialisé les prolongations des deux techniciens jusqu'à la compétition nipponne via un communiqué diffusé sur son site officiel.

Collet et Garnier fidèles à leur sélection

Privés de tournoi olympique cet été en raison de l'épidémie de coronavirus, le sélectionneur des Bleus et son homologue pour l'équipe de France féminine se trouvaient en fin de contrat après le mois d'août. La FFBB leur a témoigné sa confiance avec cette prolongation d'un an. Les deux entraîneurs nationaux seront désormais salariés de la Fédération à temps plein à partir de juin 2020 et jusqu'à la fin de l'été 2021.

Nommé à la tête des Bleus en 2009, Vincent Collet y a glané cinq médailles dans les grands tournois dont l'or européen en 2013. Patronne de la sélection féminine depuis 2013, Valérie Garnier trois médailles d'argent aux Championnats d'Europe.

Diaw prolongé, Dumerc arrive

L'avenir des deux sélectionneurs bouclé, la FFBB a également poursuivi sa réorganisation. Patrick Beesley et Boris Diaw ont été "maintenus dans leurs fonctions" respectivement de manager général et manager général adjoint de l'équipe de France masculine.

Du côté des Bleues, un grand changement se prépare avec la nomination de Céline Dumerc en tant que manager général de la sélection. L'ancienne capitaine de l'équipe de France féminine, recordwoman du nombre de capes (262) pourra également intervenir "lorsque son calendrier sportif le lui permettra" auprès des équipes de France jeunes. De quoi préparer sereinement les Jeux olympiques de Tokyo.

JGL avec Cyril Méjane