RMC Sport

L’ASVEL officialise la signature de Wembanyama, "plus gros potentiel du basket français"

Champion de France pour la 20e fois le week-end dernier, l’ASVEL a annoncé ce mardi soir la signature du jeune Français Victor Wembanyama pour trois ans.

Une pépite à faire encore grandir. Après des débuts très prometteurs à Nanterre, son club formateur, Victor Wembanyama (17 ans) rejoint l’ASVEL. Le meilleur jeune (6,8 points et 4,7 rebonds par match) et meilleur contreur (1,9 par match) de Jeep Elite découvrira donc l’Euroleague, avant de s’envoler en NBA dans les prochaines années. L’intérieur de 2m19 s’est engagé pour trois saisons avec le club villeurbannais, qui a décroché samedi dernier face à Dijon son 20e titre de champion de France.

"Victor est un joueur unique dans le monde, c’est le plus gros potentiel du basket français de ces vingt dernières années, explique le propriétaire de l’ASVEL, Tony Parker. Il a tout pour faire une grande carrière et a l’opportunité d’être un futur numéro 1 de la Draft NBA. Nous allons tout faire pour l’accompagner dans son développement, le faire progresser et l’amener à atteindre cet objectif !"

Pierre Vincent à l’ASVEL féminin

L’arrivée de Victor Wembanyama n’est pas le seul mouvement du jour à l’ASVEL. Chez les filles, Tony Parker et le club ont annoncé le remplacement de Valéry Demory par Pierre Vincent au poste d’entraînement. Un coach que connait parfaitement l’ancien meneur des Spurs, pour l’avoir connu chez les jeunes de l’équipe de France et à l’ASVEL (masculin), avant de le remercier à l’automne 2014.

"Nous avons connu une fulgurante ascension avec Valery depuis quatre ans, confie Tony Parker. Il a une part particulière dans ce projet et je serai éternellement reconnaissant pour tout ce qu’il a apporté au club et bien sûr le titre de champion de France en 2019. Nous mettons fin à notre collaboration mais sans être fâchés. Valery a compris que nous avions besoin de changement à la tête de l’équipe pour commencer une nouvelle ère et passer un cap. C’est pour cela que nous continuons l’aventure avec Pierre. Je pense que c’est l’homme de la situation pour retrouver le plus haut niveau et franchir une étape supplémentaire. C’est l’un des meilleurs coachs que je n’ai jamais eu. Je ne serais pas là où je suis sans l’avoir rencontré."

LP