RMC Sport

JO 2016, basket : les Braqueuses n’ont pas sombré contre Team USA (et c’est déjà très beau)

-

- - AFP

L’équipe de France féminine de basket s’est logiquement inclinée face aux intouchables Américaines ce jeudi en demi-finale des Jeux olympiques de Rio (86-67). Mais les Braqueuses, portées par une Marine Johannes étincelante, ont bousculé les quintuples championnes en titre en première période. Elles viseront le bronze samedi face à la Serbie.

Il n’y avait presque aucun suspense dans ce match. Comme dans ce tournoi de Rio d’ailleurs. Largement au-dessus de la mêlée, Team USA devrait remporter un sixième titre olympique consécutif. Mais sur la route de leur sacre annoncé, les Américaines ne s’attendaient pas à se faire bouger par l’équipe de France. C’est pourtant ce qu’il s’est passé ce jeudi en demi-finale. Durant deux quarts-temps…

Solides et décomplexées, les Braqueuses ont regardé les stars WNBA dans les yeux jusqu’à la pause. Grâce à la classe de Sandrine Gruda, la vista d’Olivia Epoupa et le talent pur de Marine Johannes. L’arrière de 21 ans a régalé en sortie de banc. Il y avait du Stephen Curry dans son cross-over conclu par un 3 points devant Maya Moore. Elle termine d’ailleurs deuxième meilleure marqueuse française (13 points), derrière Isabelle Yacoubou (14 points).

>> JO 2016, handball : comment les Bleues ont mis fin à la "malédiction"

Une finale Etats-Unis-Espagne

Evidemment, ça n’a pas suffi à faire chuter la machine de guerre US, qui s’est finalement imposée 86-67. Certainement vexées d’être accrochées par les Bleues, les partenaires de Diana Taurasi (18 points) ont accéléré pour se mettre à l’abri dans le troisième quart-temps. Avant de contrôler la fin de match, malgré un joli finish des joueuses de Valérie Garnier. Comme prévu, elles vont disputer une nouvelle finale olympique. Ce sera samedi face à l’Espagne (20h30). Juste avant, les Bleues défieront la Serbie pour le bronze (16h30). Et si elles réalisent la même entame de match, elles peuvent espérer quitter le Brésil avec une médaille autour du cou.

>> JO 2016 : les nageurs américains ont inventé l'histoire du braquage confirme la police de Rio

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur