RMC Sport

JO 2016, basket : Parker : "On retrouve notre identité"

-

- - AFP

L’équipe de France de basket a battu in-extremis la Serbie ce mercredi aux Jeux olympiques de Rio (76-75). Auteur du shoot de la gagne, Tony Parker estime que les Bleus sont en train de monter en puissance après une entame manquée face à l’Australie.

Il a pris ses responsabilités de patron. Et il a fait la différence. En rentrant un magnifique shoot dans le money time, Tony Parker a offert à l’équipe de France une victoire de justesse face à la Serbie ce mercredi aux Jeux olympiques de Rio (76-75). Un deuxième succès qui signe le retour des Bleus au premier plan après une entame difficile contre l’Australie (défaite 87-66).

« C’est une bonne victoire pour nous, avec une grosse fin de match. Maintenant, il faut continuer, a expliqué TP dans l’Intégrale Rio sur RMC. Je n’ai jamais perdu le sourire. Chaque match est difficile. On joue des équipes qui sont quand même fortes. On retrouve notre identité, on joue bien au basket, on défend. En attaque, c’est beaucoup mieux, on bouge la balle. C’est de bon augure pour la suite. »

>> JO 2016 : Parker fait tomber la Serbie

Batum : « Tout le monde a parlé de déchéance après un match »

Une analyse partagée par Rudy Gobert, même si le pivot des Bleus voit quelques erreurs à rectifier : « C’était serré tout le match. On a dû resserrer la défense à la fin. Tony met un beau shoot et on gagne le match. Il y a eu beaucoup de pertes de balle des deux côtés, énormément de fautes aussi. Chaque quart-temps était dans le bonus. Le principal, c’est qu’on ait la victoire. On fait un grand pas vers les quarts. »

Nicolas Batum savoure lui aussi ce succès arraché dans la douleur face à une équipe qui avait battu les Français en match de préparation. « Un France-Serbie, c’est toujours chaud en compétition. On a fait un bon début de match, ils sont bien revenus. C’était prévisible aussi. Mais on n’a rien lâché. On a trouvé les ressources pour arracher cette victoire. C’était un match intéressant. Tout le monde a commencé à parler de la déchéance de notre équipe après un match contre l’Australie. On a eu des hauts et des bas. On a déjà connu des moments difficiles, on s’en est toujours sortis. On est en train de le faire à nouveau. »

>> JO 2016 : le programme complet

AJ avec FGi