RMC Sport

Banderoles retirées et match entre Lakers et Nets menacé: les représailles de la Chine envers la NBA continuent

A la suite du tweet polémique du GM des Rockets, la Chine semble plus que jamais décidée à poursuivre ses actions contre la NBA. Après le retrait des banderoles en faisant la promotion, le match entre les Lakers et les Nets est plus que jamais en danger.

Le torchon continue de brûler entre la NBA et la Chine, après le tweet de soutien aux manifestants de Hong Kong de Daryl Morey, manager général des Houston Rockets. Malgré les excuses de James Harden, la star de la franchise texane, la Chine poursuit ses représailles. 

La Chinese Basketball Association (CBA) avait déjà annulé un match des Rio Grande Rivers, franchise de G-League affiliée à Houston. Mais cette fois-ci, après la suspension de la retransmission des matches, les répliques qui ont suivi le séisme suscité par Morey semblent définitivement s’étendre à toute la NBA.

Les pancartes de la NBA également enlevées

Selon une journaliste d’ESPN présente à Shanghai, où doit se tenir un match de pré-saison jeudi entre les Los Angeles Lakers et les Brooklyn Nets, la Chine enlève les banderoles faisant la publicité de la rencontre. "Partout dans Shanghai, ils enlèvent les banderoles et même plus généralement toutes les pancartes liées à la NBA", écrit la journaliste sur Twitter.

Pour l’heure, la rencontre est toujours officiellement maintenue. Mais elle est fortement menacée. "Il y a beaucoup de haussements d’épaules quant à la tenue du match", révèle ESPN.

L’annulation du match entre les New-Yorkais et les Californiens, auquel participeront notamment Lebron James, Anthony Davis ou Kyrie Irving, serait un camouflet pour la NBA, tant les joueurs cités ci-dessus sont d’immenses stars en Chine.

FG