RMC Sport

Jordan : "J’aimerais remonter le temps"

Légende vivante du sport en général et du basket en particulier, Michael Jordan (52 ans) est à Paris à l'occasion des 30 ans de sa marque. A l'abri des regards des spectateurs qui n'ont pu l'apercevoir que quelques secondes à la sortie de sa voiture, l'ancien joueur des Chicago Bulls s'est exprimé au Palais de Tokyo lors d’une exposition lui était consacrée pour l'occasion. RMC Sport était là.

Michael Jordan, quel effet cela vous fait-il d’être à Paris ?

Je suis content, déjà, parce que je crois que je n’ai jamais eu une météo aussi clémente en venant ici à Paris. J’aimerais pouvoir rester plus de temps dans cette ville. C’est un regret. Je suis vraiment heureux de pouvoir revenir ici. Les fans me supportent toujours énormément. Je suis content d’être là.

Comment jugez-vous la NBA par rapport à votre époque ?

C’est à peu près pareil. Certaines règles ont changé. Les joueurs sont plus matures très vite. Ils sont plus physiques. Le jeu a évolué par rapport à mon époque mais c’est normal. Les jeunes joueurs arrivent très vite maintenant en NBA. A l’époque, on passait trois ou quatre ans au niveau universitaire. On arrivait en NBA avec une certaine maturité. Ça a changé, mais l’amour du basket, lui, est toujours le même.

Durant votre carrière, vous avez été l’auteur d’énormes prestations avec parfois plus de 50 ou 60 points par match. En seriez-vous capable si vous étiez toujours en activité aujourd’hui ?

Je ne sais pas. Cela dépend de l’équipe. Beaucoup de personnes disent que Michael Jordan pourrait marquer 50 ou 60 points. Mais moi, je ne pourrais pas dire ça parce que je ne joue plus maintenant. Et parce que ça dépend de mon équipe, de mon coach… Mais j’aime toujours le jeu. J’aimerais pouvoir remonter le temps mais ce n’est pas possible.

Quel est votre avis sur le basket européen ?

Il évolue de plus en plus. Les Européens sont désormais très nombreux en NBA. Je crois qu’ils ont voulu venir aux Etats-Unis après avoir vu notre Dream Team remporter l’or aux Jeux Olympiques de Barcelone. Beaucoup ont réussi, Tony Parker et d’autres, qui sont devenus des joueurs importants de la NBA. Je pense que c’est une bonne chose de les voir pour le développement du basket.

Propos recueillis par Georges Quirino