RMC Sport

NBA: Atlanta se qualifie en finale de la conférence Est

Atlanta a battu Philadelphie lors du match 7 (103-96), dimanche et s'est qualifié pour sa deuxième finale de conférence Est en six ans. Les Hawks affronteront Milwaukee.

Comme Milwaukee la veille à Brooklyn, Atlanta a réussi une grosse performance en remportant le septième match décisif sur le parquet des Sixers (103-96), au terme d'une nouvelle grosse bataille, durant laquelle leur héros n'a pour une fois pas été Trae Young.

La jeune star a bien pesé dans le match (21 pts, 10 passes), comme sur ce shoot à longue distance qui a donné six unités d'avance à son équipe (93-87) à 2 minutes 30 secondes du terme. Mais son adresse a été globalement en berne (5/23), car la défense de Philly s'est évertuée à l'empêcher d'être efficace.

Il a donc été plus que secondé par Kevin Huerter, "facteur X" d'un soir (10/18) avec ses 27 points qui ont fait très mal aux 76ers. Ses trois lancers francs à 54 secondes de la fin, ont été importants pour tenir la victoire.

Simmons critiqué

Danilo Gallinari a aussi mis des shoots importants en sortie de banc (17 pts), tandis que Jason Collins (14 pts, 16 rbds) a livré une féroce lutte à l'intérieur avec Joel Embiid qui s'est démené en vain pour inverser la situation, en marquant 11 de ses 31 points (11 rbds) dans l'ultime quart-temps. Ben Simmons (5 pts, 13 passes, 8 rbds), meneur des 76ers, est lui passé à côté de son match, notamment en attaque.

Son entraîneur, Doc Rivers, ne l'a pas épargné à l'issue de la rencontre. A la question, Ben Simmons peut-il devenir le meneur de l'équipe pour remporter un championnat? "Je ne sais pas", a-t-il répondu.

Atlanta a su mieux maîtriser l'évènement, pour renouer avec une finale de conférence six ans après la précédente (perdue face à Cleveland en 2015), la deuxième en 50 ans. Une qualification qui porte aussi le sceau de Nate McMillan, entraîneur par intérim, nommé après le limogeage de Lloyd Pierce quand les Hawks volaient au ras des pâquerettes en mars.

NC avec AFP