RMC Sport

NBA : Houston renverse les Clippers

James Harden

James Harden - AFP

Menés 3-1 dans leur série face aux Clippers de Los Angeles, les Rockets ont réussi un magnifique retournement de situation pour se qualifier à l’issue du match 7, remporté ce dimanche à Houston (113-100). La franchise texane, qui n’avait plus atteint les finales de la conférence Ouest depuis 1997, va retrouver les Golden State Warriors du MVP Stephen Curry.

Stephen Curry et James Harden vont pouvoir définitivement régler leurs comptes. Rivaux à distance pour le titre de MVP, finalement remporté il y a deux semaines par le premier, les deux hommes forts de Golden State et Houston vont désormais se disputer sur le parquet une place pour les finales NBA. S’il y rien d’étonnant à retrouver à ce niveau les équipes classées n°1 et n°2 de la saison régulière à l’Ouest, ces retrouvailles semblaient difficilement envisageables il y a une semaine. Quand, au soir de leur quatrième match contre les Clippers, les Rockets venaient d’encaisser une troisième défaite qui semblait rédhibitoire. Erreur.

Solides vainqueurs chez eux du match 5 (124-103), les Texans ont ensuite profité de l’écroulement des Californiens, qui ont laissé fondre à domicile une avance de 19 points pour s’incliner 119-107 dans le match 6. La septième et ultime manche n’a pas vraiment laissé la place au suspense. Emmené par un James Harden de gala (31 points, 8 passes décisives, 7 rebonds) et un Dwight Howard impérial dans la raquette (16 points, 15 rebonds), Houston a creusé l'écart dans les deux premiers quart-temps (+10 à la pause), avant de contrôler dans les deux suivants (victoire 113-100).

Les finales 20 ans après ?

Pourtant tombeurs des Spurs, champions en titre, au premier tour des playoffs, les Clippers devront encore attendre avant d'atteindre enfin les finales de conférence. Un stade de la compétition que les Rockets n’avaient, eux, plus fréquenté depuis 1997. Face à Golden State, ils vont désormais tenter de rallier leurs premières finales NBA depuis 20 ans et les deux titres décrochés par la bande à Hakeem Olajuwon (1994 et 1995). Premier rendez-vous mardi sur le parquet des Warriors.

S.C.