RMC Sport

NBA: La Nouvelle-Orléans décroche le gros lot pour la draft

David Griffin (patron sportif des Pelicans)

David Griffin (patron sportif des Pelicans) - AFP

Alors qu'ils ne possédaient que 6% de chances de l'emporter, les Pelicans ont récupéré le premier choix de la draft lors de la très attendue "lottery". Sauf surprise, ils devraient en profiter pour recruter le phénomène Zion Williamson.

La très attendue "lottery" a livré son verdict mardi soir. La Nouvelle-Orléans a décroché le premier choix pour la draft NBA qui devrait lui permettre de recruter en juin le phénomène Zion Williamson. Les Pélicans ont terminé la saison régulière 2018-19 à la 13e place de la conférence Ouest avec 33 victoires et 49 défaites et n'avaient que 6% de chances de remporter ce tirage au sort. A moins d'une incroyable surprise, la franchise de Louisiane va opter le 20 juin à New York pour Williamson, déjà comparé à 18 ans à la superstar LeBron James.

"C'est un bon départ"

L'ailier au physique déjà impressionnant (2,01m, 129kg) a reçu le prestigieux Naismith Men's Player of the Year pour sa saison 2018-19, sa seule dans le championnat universitaire NCAA, sous les couleurs des Blue Devils de l'université de Duke (Caroline du Nord). Il a inscrit 22,6 points par match et s'est rendu célèbre par ses dunks spectaculaires. Le nouveau manager général de La Nouvelle-Orléans, David Griffin, a refusé de confirmer qu'il allait choisir Williamson, mais il ne fait guère de doute que les Pélicans ne vont pas laisser passer la chance de s'offrir un joueur considéré comme un talent rare. Cela leur donne également une carte de plus pour convaincre leur star Anthony Davis de rester alors qu'il avait demandé à être échangé en février dernier.

"C'est un bon départ, on a beaucoup de travail qui nous attend", a simplement indiqué Griffin. Le deuxième choix de la draft 2019 (marché annuel de recrutement des nouveaux joueurs NBA) est revenu à Memphis (33 victoires-49 défaites), tandis que les New York Knicks, plus mauvaise équipe de la saison 2018-19 (17v-65d), choisiront en troisième position, juste devant les Lakers (37v-45 d). La draft, destinée à équilibrer le championnat NBA, permet aux quatorze franchises qui ne se sont pas qualifiées pour les play-offs, de choisir en premiers. Mais afin d'éviter qu'une équipe sacrifie sa saison et termine volontairement à la dernière place ("tanking" en jargon NBA), un tirage au sort pondéré est organisé pour déterminer l'ordre de sélection.

RR avec AFP