RMC Sport

Quand un joueur de basket ne connaît pas son âge

-

- - DR

L’histoire de Jonathan Nicola commence à agiter le Canada. Réfugié du Soudan, ce basketteur est entré en terres canadiennes à l’âge de 17 ans. Sauf qu’en réalité, le garçon, coqueluche de son lycée et promis à un bel avenir en NBA, aurait en fait, presque 30 ans. Explications.

Il devait être une future star de la NBA. Mais Jonathan Nicola serait en fait plus proche de la fin de sa carrière. Entré sur le territoire en novembre dernier en tant que joueur de basket de 17 ans, ce réfugié du Soudan du Sud aurait en réalité près de 30 ans.

Immense (2,05m), doué sous les paniers mais aussi au shoot, il était rapidement devenu la star de l’équipe du lycée. Tout le monde voyait en lui un phénomène prêt à gravir les échelons jusqu’à la NBA. Mais le mensonge n’a pas duré lontemps.

Nicola : « Ma mère m’a toujours donné un âge différent »

Ce sont les services frontaliers qui se sont rendus compte de la supercherie, et qui ont procédé à son arrestation le 15 avril. Lors de son audience devant un tribunal de l’immigration canadien, jeudi, Jonathan Nicola s’est défendu en expliquant qu’il n’avait en fait aucune idée de son âge exact. « Ma mère m’a toujours donné un âge différent et je n’ai jamais cessé de lui demander ma date de naissance mais elle me disait toujours qu’elle ne s’en souvenait plus », a-t-il témoigné.

 En centre de rétention

Sur son passeport à son arrivée au Canada, 1998 est l’année de naissance déclarée. En comparant les empreintes digitales, la sécurité américaine a informé leurs homologues canadiens que l’athlète avait déposé une demande d’entrée aux Etats-Unis en 2007 avec 1986 comme année de naissance. Arrêté à son école mi-avril et détenu dans un centre de rétention, Jonathan Nicola sera fixé sur son sort dans quelques semaines.

B.Duguine