RMC Sport

TQO : A quoi doivent s’attendre les Bleus face aux Philippines ?

Les joueurs de l'équipe de France

Les joueurs de l'équipe de France - AFP

L’équipe de France entame son tournoi de qualification olympique mardi (15 heures) face aux Philippines d’Andray Blatche. Les Bleus n’ont pas le droit à l’erreur s’ils veulent se qualifier pour Rio.

Pour réaliser son rêve de podium olympique, l’équipe de France de basket doit commencer par remporter le tournoi de qualification olympique (TQO) de Manille. Malgré plusieurs absences notables, Tony Parker et ses coéquipiers doivent gagner mardi (15 heures) face à la modeste équipe des Philippines, chez elle, pour lancer leur campagne.

A lire aussi >> Ajinça et Jackson écartés pour le TQO

Bien entamer le TQO

Pour disputer les Jeux olympiques et décrocher une des trois dernières places pour Rio, l’équipe de France doit remporter son tournoi de qualification olympique qui se déroule à Manille. Il s’agit d’un tournoi à six équipes (deux poules de trois). Outre les Philippines, deux tournois similaires ont débuté en Serbie et en Italie. Contre les Philippines, devant leur public, les Bleus se doivent de l’emporter pour lancer leur campagne. Ils affronteront ensuite la Nouvelle-Zélande avant de peut-être croiser la route de la Turquie ou du Canada, principaux rivaux dans ce TQO.

Composer avec les absences

La problématique était connue depuis longtemps. Comme souvent au début de l’été, les joueurs qui évoluent en NBA peuvent être amenés à renégocier leurs contrats, ce qui pénalise les équipes nationales. Côté français, Evan Fournier, Rudy Gobert, Nicolas Batum voire Ian Mahinmi étaient concernés. A part Gobert, ils ont tous terminé les négociations mais il faut attendre l’officialisation des contrats pour avoir ces joueurs à disposition. Prolongé par Charlotte, Nicolas Batum devrait être disponible pour une éventuelle demi-finale samedi mais il est le seul dans cette situation. Vincent Collet, le sélectionneur des Bleus, peut tout de même compter sur les cadres que sont Tony Parker et Boris Diaw ainsi que sur Joffrey Lauvergne ou Nando De Colo pour cette mission commando à Manille.

A lire aussi >> Nicolas Batum et son contrat à 120M$ : "Je n'arrive pas à comprendre le chiffre"

Contenir Andray Blatche

La star de l’équipe des Philippines s’appelle Andray Blatche. Un nom qui ne sonne pas très local. Et pour cause, Andray Blatche est Américain. Sans le moindre aïeul philippin, l’ailier-fort a été naturalisé en 2014. Il avait terminé deuxième meilleur scoreur du Mondial disputé la même année en Espagne. Après neuf saisons en NBA (entre les Washington Wizards et les Brooklyn Nets), Andray Blatche évolue depuis deux saisons dans le championnat chinois. La principale menace de l’équipe des Philippines culmine à 2m11 et se caractérise par un style de jeu parfois fantasque.

Une affiche a priori déséquilibrée

Malgré une préparation mitigée (deux victoires contre la Lettonie et le Japon mais aussi deux défaites contre la Serbie), la France ne doit pas trembler à l’heure de débuter son TQO contre les Philippines. Les Bleus sont les favoris de ce tournoi de Manille, eux qui étaient têtes de série au moment du tirage au sort. Si le Mall of Asia de Manille devrait afficher complet (16 000 personnes), les Philippines restent largement à la portée d’une équipe de France qui ne peut se permettre le moindre faux-pas.

ADS