RMC Sport

Mondiaux de cyclisme: la passe de trois historique de Peter Sagan

-

- - -

Le Slovaque, Peter Sagan, a remporté au sprint un troisième titre de champion du monde à Bergen. Une performance jamais réalisée auparavant. Historique.

Insatiable Peter Sagan. Même diminué, dépourvu du moindre coéquipier dans le final, le Slovaque a trouvé le moyen de s’imposer. A l’issue d’une journée où on l’a longtemps cherché dans le peloton, le désormais triple champion du monde a dominé Alexander Kristoff au sprint. Julian Alaphilippe s’était échappé dans les dix derniers kilomètres et semblait avoir pris l’ascendant sur ses poursuivants. C’était sans compter sur la volonté d'un homme.

>> Les Mondiaux de cyclisme à revivre

Sagan saute Kristoff sur la ligne

"Ce n'était pas facile. Dans les cinq derniers kilomètres, j'ai pensé que c'était perdu. On a tous essayé d'y aller, moi, Gaviria, et on a réussi à revenir", a déclaré le Slovaque après la course. On a en effet aperçu le peloton débouler avant la flamme rouge, en chasse derrière Michael Valgren. Ce dernier n’a pas fait long feu, l’explication entre favoris a eu lieu. A l’initiative dans l’ultime faux-plat descendant, Alexander Kristoff a produit son démarrage aux 200 mètres avant de se faire remonter par Peter Sagan. Ce dernier a jeté son vélo pour décrocher un troisième titre de champion du monde consécutif.

>> Mondiaux de cyclisme: le Français Benoît Cosnefroy en or chez les espoirs

Quatre triplés avant Sagan

Une performance jamais réalisée, par aucun des quatre autres coureurs à avoir réalisé le triplé: Alfredo Binda (1927, 1930, 1931), Rik van Steenbergen (1949, 1956, 1957), Eddy Merckx (1967, 1971, 1974) et l'Espagnol Oscar Freire (1999, 2001, 2004). “Il a profité du travail des Italiens pour revenir sur Alaphilippe”, analyse Jérôme Pineau, membre de la Dream Team BFM Sport.

"L'un des tous meilleurs de l'histoire"

“Je suis tout simplement heureux. J’ai envie de remercier tous mes potes dans l’équipe de Slovaquie. Je suis heureux pour eux, je veux dédier ce titre à Scarponi, ce devait être son anniversaire demain. Je pense à lui aujourd’hui, je souhaite le meilleur à sa famille. Je veux aussi dédier cette victoire à ma femme, elle attend un bébé. C’est vraiment une fin de saison magnifique.“ "C’est la consécration pour Sagan, sur un circuit encore différent cette année, analyse Pineau. C’est le meilleur actuellement et l’un des tous meilleurs dans l’histoire."

VIDEO. Cyclisme – Lappartient élu président de l’UCI

QM