RMC Sport

Comment Uber a “sauvé” Lance Armstrong

-

- - afp

Dans une interview à CNBC, Lance Armstrong a confié avoir investi précocement 100 000 dollars dans la société Uber. Un placement qui a, d’après lui, “sauvé sa famille”..

Sa chute lui a coûté des millions des dollars. Déchu de ses sept titres de vainqueur du Tour de France en 2012 (acquis de 1999 à 2005) après avoir été convaincu de dopage et tenu de rembourser ses primes, Lance Armstrong avait aussi vu ses sponsors l’abandonner un par un. En avril 2018, l’ancien champion avait payé 5 millions de dollars pour éviter un procès contre l’un de ses anciens sponsors qui lui réclamait 100 millions de dollars.

100 000 dollars d'investissement

Mais interviewé par la chaîne américaine CNBC, l’ancien roi de la Grande Boucle a confié avoir réussi à garder la tête hors de l’eau grâce à un placement surprenant. En 2010, l’Américain investit 100 000 dollars dans la toute jeune société Uber, fondée en 2009. L’application mobile de service de transports vaut alors 3,7 millions de dollars. Aujourd’hui, l’entreprise basée à San Francisco en vaudrait 120 milliards.

"Je ne savais pas que (c'était) pour Uber"

S’il n’a pas dévoilé la valeur actuelle de son investissement, celui qui a été suspendu à vie a avoué que cela avait “sauvé sa famille”. C’est par l’intermédiaire du cabinet Lowercase Capital, de l’investisseur Chris Sacca, que le père de cinq enfants a investi dans l’application mobile.

“Je ne savais même pas que mon argent avait été dans Uber. Je pensais que Sacca avait acheté une série d’actions Twitter à des anciens employés.” Refusant de dire ce que cet investissement lui avait rapporté, il a tout de même déclaré que c’était “trop beau pour être vrai”.

JM