RMC Sport

Cyclisme: Cosnefroy feint de s'être cassé le bras lors de son enterrement de vie de garçon

Le coureur de la formation Ag2r-Citroën, Benoît Cosnefroy, est apparu plâtré au bras gauche sur les réseaux sociaux. Une blague, réalisée dans le cadre d'un enterrement de vie de garçon.

On va dire que c'est pour la bonne cause. A quelques jours de son mariage prévu en fin de semaine, le cycliste de la formation Ag2r-Citroën Benoît Cosnefroy, au repos avant le début de la saison prochaine, est apparu plâtré à l’avant bras dans une story Instagram.

Le coureur normand se serait cassé le bras, une blessure récoltée lors de son enterrement de vie de garçon, fêté avec son coéquipier Aurélien Paret-Peintre, son témoin de mariage, tout sourire avec d’autres amis sur la photo. C'est du moins... ce que le Français a voulu faire croire à sa future épouse. Car non, Benoit Cosnefroy ne souffre en réalité d'aucune fracture.

La story Instagram de Benoît Cosnefroy
La story Instagram de Benoît Cosnefroy © @benoit.cosnefroy

"EVG 1-0 Beubeu", est-il écrit sur la story de Benoît Cosnefroy. "La manche de trop au paintball", s'amuse quant à lui Aurélien Paret-Peintre. "Chaud bouillant" après sa victoire au Grand Prix du Québec, où il avait maté Wout Van Aert début septembre, Benoît Cosnefroy a participé aux Mondiaux de cyclisme à Wollongong (Australie) dans la foulée, terminant à la 26e place d'une course gagnée par Remco Eevenepoel. Dernièrement, le puncheur français, au style comparable à celui de Julian Alaphilippe, a pris la 5e place du classement des Trois Vallées Varésines, remporté par Tadej Pogacar, qui a ensuite doublé la mise sur le Tour de Lombardie.

Le 9 octobre, Benoît Cosnefroy a pris la 83e place de Paris-Tours, sa dernière course de la saison, dominée par le sprinteur de la Groupama-FDJ Arnaud Démare.

QM