RMC Sport

Cyclisme: frayeur sur la Vuelta, des poneys s'invitent parmi les coureurs

La deuxième étape de la Vuelta, remportée ce mercredi par l'Espagnol Marc Soler, a été perturbée par des... poneys, qui ont surgi en plein milieu de la route devant un groupe de coureurs.

Le pire a été évité sur le Tour d’Espagne. Au cours de la deuxième étape disputée ce mercredi entre Pampelune et Lekunberri, en Navarre, certains coureurs ont eu une grosse frayeur à douze kilomètres de l’arrivée. Lancé à la poursuite de Marc Soler (Movistar), un petit groupe a vu plusieurs poneys surgir de nulle part et soudainement s’inviter en plein de milieu de la route.

Aucun coureur n'est tombé

Forcément surpris par une telle scène, l’Espagnol Mikel Nieve (Mitchelton-Scott) a dû faire un bel écart pour les éviter et ne pas se retrouver au sol. Le Français David Gaudu, équipier de Thibaut Pinot chez Groupama-FDJ, faisait également partie de ce groupe. Tout s’est bien terminé puisqu’aucun poney n’a été percuté et aucun coureur n’est tombé.

Ils ne sont toutefois pas parvenus à revenir sur Soler, vainqueur de Paris-Nice il y a deux ans et qui a levé les bras pour la première fois sur un grand Tour. Au classement général, le Slovène Primoz Roglic (Jumbo Visma) conserve son maillot rouge de leader.

Ce n’est évidemment pas la première fois que des animaux perturbent - plus ou moins - des courses cyclistes. Au début du mois, c’est un chien qui a provoqué un ralentissement dans le peloton du Giro. Sans faire de dégâts.

RR