RMC Sport

Paris-Nice: Bol remporte la deuxième étape, Matthews leader

Le Néerlandais Cees Bol (DSM) a enlevé au sprint la deuxième étape de Paris-Nice, ce lundi à Amilly, au terme d’une journée marquée par les chutes. L’Australien Michael Matthews (BikeExchange) endosse le maillot jaune de leader grâce aux bonifications.

Pas de doublé pour Sam Bennett. Vainqueur dimanche de la première étape, l’Irlandais a cédé dans le sprint ce lundi. Au bout d’une étape plate tant dans le relief que dans l’action, Cees Bol s'est imposé nettement au sprint devant le Danois Mads Pedersen, le champion du monde 2019, et Michael Matthews. "J’ai un peu de mal en début de saison, mais nous avons continué à y croire et nous sommes récompensés aujourd’hui", a déclaré le Néerlandais de 25 ans, après sa première victoire sur le Paris-Nice.

Troisième du jour, Michael Matthews, à la faveur des bonifications obtenues en remportant deux sprints intermédiaires, s’est emparé du maillot jaune de leader et compte quatre secondes d’avance sur Pedersen.

Des chutes en pagaille

Plusieurs chutes se sont produites dans cette étape ensoleillée dans la plaine, longue de 188 kilomètres. La principale, à l'approche des 20 derniers kilomètres, a sorti du jeu le Français Alexis Vuillermoz, touché à la clavicule gauche et contraint à l'abandon. A un kilomètre du terme, une autre chute a impliqué Alexander Kristoff, Nacer Bouhanni et Arnaud Démare, les privant tous les trois de disputer le sprint final.

Mardi, la troisième étape prend la forme d'un contre-la-montre, le seul de l'épreuve, qui sera long de 14,4 kilomètres avec départ et arrivée à Gien, sur les bords de la Loire.

Florian Chambon