RMC Sport

Paris-Nice: Mäder impressionné par Roglic, "j'ai vu un avion passer"

Le Suisse Gino Mäder s'est fait souffler la victoire d'un rien par Primoz Roglic ce samedi sur Paris-Nice. Battu sur le fil, le coureur de Bahrain Victorius a ironisé sur la facilité avec laquelle le Slovène était revenu sur lui.

Gino Mäder est un bon perdant. Battu sur le fil par Primoz Roglic ce samedi sur la 7e étape de Paris-Nice après avoir fait la différence dans l'ultime ascension, le Suisse est revenu sur la manière dont le Slovène, qui a accéléré dans les derniers kilomètres pour aller remporter la victoire, l'a dépassé. Avec beaucoup de fair-play et d'humour.

"J'ai vu un avion passer", a lâché Mäder à l'issue de l'étape. "Il est venu sur ma gauche ? Je ne me rappelle même pas... J'ai eu peur d'attraper un coup de froid, il est passé tellement vite ! Dans un premier temps, j'étais proche de pleurer. C'était ma victoire..."

"On ne fait pas de cadeau à ce niveau"

Le Suisse a finalement terminé à deux secondes de Roglic. Ce dernier, déjà vainqueur de deux étapes cette semaines et venu pour jouer le général, aurait-il dû lui laisser la victoire ? "C’est une de ses qualités comme coureur. Il a toujours la motivation pour bien faire, toujours aller jusqu’à la ligne. On ne fait pas de cadeau à ce niveau. La prochaine fois, je serai plus fort", a simplement retorqué le Suisse.

Au général, Roglic devance l'Allemand Schachmann de 52’’ et le Russe Vlasov de 1’’11. Avec cette 3e victoire d'étape, Roglic devrait, sauf accident, remporter cette édition de Paris-Nice demain dimanche, à l'issue de la 8e et dernière étape.

FG avec Arnaud Souque