RMC Sport

Giro (3e étape): le superbe coup de Van der Hoorn, vainqueur en solitaire

Taco van der Hoorn

Taco van der Hoorn - AFP

Echappé dès les premiers kilomètres, le Néerlandais Taco van der Hoorn (Intermarché-Wanty Gobert) a remporté ce lundi une magnifique victoire en solitaire lors de la 3e étape du Giro, résistant au retour du peloton et au contre de Tony Gallopin.

Environ 190 kilomètres aux avant-postes, et une victoire plus que méritée. Echappé dès les premières bornes de la 3e étape du Giro ce lundi, entre Biella et Canale, le Néerlandais Taco van der Hoorn (Intermarché-Wanty Gobert) s'est offert un magnifique succès en solitaire, après avoir lâché ses camarades de jeu un à un, résisté comme un beau diable au retour du peloton, tout comme au contre de Tony Gallopin.

L'Italien Filippo Ganna (Ineos) conserve le maillot rose de leader après cette troisième journée dans le Piémont, avec 16'' d'avance sur Tobias Foss et 20'' sur Remco Evenepoel.

Huit hommes à l'avant, puis un seul

Juste après le départ, Van der Hoorn a tenté sa chance et s'est retrouvé dans une échappée à huit, avec le Français Alexis Gougeard, le Suisse Simon Pellaud, ou encore les Italiens Samuele Zoccarato et Vincenzo Albanese. Un petit groupe qui a bien travaillé, jusqu'à l'emballage final.

Après plusieurs accélérations, Van der Hoorn s'est retrouvé seul à l'avant avec Pellaud, qu'il a fini par distancer dans les dix derniers kilomètres. Derrière, Gallopin est sorti du peloton en compagnie de Giulio Ciccone, mais le duo n'a jamais réussi à combler l'écart avec l'increvable homme de tête, qui s'est finalement imposé avec quatre secondes d'avance sur le peloton. Davide Cimolai (Israël-Start Up Nation) a réglé le sprint de masse pour la 2e place, devant Peter Sagan (Bora), 3e.

Mardi, la 4e étape se concluera en moyenne montagne, à Sestola, où Ciccone s'était justement révélé en 2016 lors de la précédente arrivée du Giro. Le sommet de la dernière montée (colle Passerino), quelque 4 kilomètres à 10% de pente, est situé à 2.500 mètres de l'arrivée, jugée dans l'arrière-pays de Modène.

C.C.