RMC Sport

Froome: "Le Tour de France le plus serré"

Après le contre-la-montre de Marseille où il a verrouillé sa 4e victoire dans le Tour de France, le Britannique Chris Froome a savouré sa joie, tout en reconnaissant que cette Grande Boucle était la plus dure à remporter.

Et de quatre pour Chris Froome. Pas inquiété ce samedi lors du contre-la-montre à Marseille (il a terminé en 3e position), le Britannique va glaner, sauf catastrophe dimanche, sa 4e couronne sur le Tour de France et se rapprocher des plus grandes légendes de la Grande Boucle. "Je n’aurais jamais pu imaginer être ici à cette place, a confié le coureur Sky ce samedi. Citer mon nom avec ceux de Merckx, Anquetil, et Indurain (5 victoires avec Hinault, ndlr), c’est incroyable. C’est un privilège d’en être là aujourd’hui."

"Je n'ai jamais été sûr de la victoire jusqu'à Marseille"

Un privilège qui a un prix, celui de la souffrance puisque Froome n’a pas survolé les débats comme par le passé. "Chaque année, c'est de plus en plus difficile. C'était le Tour le plus serré. Je n'ai jamais été sûr de la victoire jusqu'à Marseille. Heureusement, mes jambes tournaient bien pour ce chrono, je n'étais pas dans un mauvais jour."

Pas déçu de ne pas avoir gagné d'étape

Un triomphe sans victoire d’étape, une première pour le Britannique. Déçu ? "Non, répond Froome. A partir du parcours, il y a toujours eu l'idée de se consacrer aux trois semaines du Tour, pas une étape. J'ai souffert dans les Pyrénées quand j'ai perdu une vingtaine de secondes à Peyragudes, je suis content que cela n'ait pas été pire que ça. Normalement, on perd des minutes quand on connaît une mauvaise journée en montagne." Même dans la souffrance, Froome a su limiter la casse.

A lire aussi>> Tour de France: Romain Bardet n'avait pas les moyens de rivaliser

AB avec PYL, PTa, YP, GQ et JFP