RMC Sport

Guimard: "La pression a fait craquer Bardet"

-

- - -

Mal en point d'un bout à l'autre du contre-la-montre de la 20e étape à Marseille, Romain Bardet a sauvé sa place sur le podium du général pour une petite seconde seulement. Si le Français a expliqué sa défaillance par des problèmes de santé, Cyrille Guimard pense qu'il a surtout été rattrapé par la pression.

"Il y a eu deux contre performances aujourd'hui. Il y a celle de tous ceux qui pensaient qu’il pouvait gagner, dont une bonne partie d’entre nous. Tout le monde était persuadé, y compris dans son entourage, que ça allait se passer. J’ai toujours dit ‘oui il y a des possibilités’, pour telle ou telle raison, mais il fallait garder un minimum de mesure. Et, on l’a dit à plusieurs reprises, théoriquement, il ne peut pas battre Froome, sachant qu’en règle générale, il peut être battu par Rigoberto Uran." 

>> Tour de France: Romain Bardet n'avait pas les moyens de rivaliser

"Je pense que, contrairement à ce que tout le monde dit, qu’il a un mental extraordinaire, une force de caractère, en réalité, il est un être humain, comme les autres. La pression l’a fait craquer. On lui a peut-être trop dit que l’adversaire c’était Froome. Il aurait peut-être fallu lui expliquer que l’adversaire c’est Landa, et Uran. Il y aurait peut-être eu moins de charge émotionnelle à supporter. Il a complètement craqué sur le plan du stress, comme quoi tout homme, tout individu, a une limite à la charge émotionnelle et au stress."

Cyrille Guimard