RMC Sport

La 19e étape du Tour de France en direct: le doublé pour Kragh Andersen en solitaire !

La 19e étape du Tour de France

La 19e étape du Tour de France - AFP

Le peloton quitte la montagne ce vendredi à l'occasion de la 19e étape du Tour de France, entre Bourg-en-Bresse et Champagnole. Bien que vallonnée, l'étape semble promise aux sprinteurs. A moins que les baroudeurs ne profitent de la fatigue de cette fin de Grande Boucle pour jouer un mauvais tour et aller chercher la victoire.

[17h50]

Tous les classements à l'issue de cette 19e étape

[17h48]

Primoz Roglic à propos de l'exclusion de son directeur sportif (France 2): "Ca ne me réjouit pas. C’est une mauvaise nouvelle. Je n'étais pas présent, je ne connais pas les circonstances, donc c'est compliqué de commenter quoi que ce soit."

[17h46]

Primoz Roglic, solide Maillot jaune avant le contre-la-montre de demain (France 2): “C'est une fois de plus une bonne journée. J’ai essayé de garder des forces pour le contre-la-montre. J’ai déjà reconnu le parcours, mais je vais refaire une reconnaissance demain matin. Maintenant c’est à moi de faire le boulot, mon équipe a déjà bien travaillé et c’est désormais à moi de jouer."

[17h41]

La réaction de Kragh Andersen après son coup de force (France 2) : "Trentin a lancé une attaque franche, et après ça je me suis dit que c'était le moment. Je suis plus performant que ce que je pensais moi-même. Aujourd’hui, notre plan d’équipe était d’aller au sprint. On pensait que les sprinteurs allaient se jouer la victoire. J’ai été surpris de voir ces écarts. Jusqu’au bout, quand j’étais seul, je n’y croyais pas !"

[17h37]

Aucun changement au classement général, Primoz Roglic a vécu une journée plutôt tranquille à regarder de loin la bataille pour la victoire d'étape. Aucun leader n'a perdu du temps.

[17h31]

Pinot sur son forfait aux Mondiaux : "Sur ce Tour, il y a beaucoup de déception mais aussi de la fierté. Je me suis battu tous les jours, c’est une fierté de finir (...) Concernant les Mondiaux, il n'y a aucune amélioration au niveau du dos depuis 10 jours, donc je vais faire une petite semaine sans vélo."

[17h25]

Près de 8 minutes après Kragh Andersen, le peloton franchit la ligne d'arrivée. En roue libre totale, tous les regards étant déjà tournés vers le contre-la-montre individuelle de demain.

[17h23]

Le top 5 de l'étape

1. Soren Kragh Andersen
2. Luka Mezgec
3. Jasper Stuyven
4. Greg Van Avermaet
5. Oliver Naesen

[17h20]

Luka Mezgec (Mitchelton-Scott) et Jasper Stuyven (Trek-Segagredo) prennent la deuxième et troisième place. Dans la bataille pour le maillot vert, Bennett et Sagan ont été distancés dans le final.

[17h17]

Victoire de Soren Kragh Andersen !

Le Danois nous a refait le coup de Lyon, où il s’était déjà imposé en solitaire sur la 14e étape. Le coureur de la Sunweb a faussé compagnie à ses compagnons d’échappée à 15km de l’arrivée et plus personne ne l’a jamais revu. Magnifique effort solitaire !

[3km]

Kragh Andersen peut savourer... Il compte presque 1' d'avance sur les poursuivants ! Sacré numéro du Danois.

[7km]

Kragh Andersen creuse l'écart... 50" d'avance pour le Danois sur les poursuivants. Il va nous refaire le coup, le bougre !

[10km]

30" d'avance pour Kragh Andersen ! Le Danois de la Sunweb est impressionnant.

[16km]

Attaque tranchante de Kragh Andersen !

Le Danois part de loin, mais il a fait un bel écart avec ses compagnons d'échappée. Le vainqueur en solitaire de la 14e étape à Lyon va-t-il doubler la mise ? 

[18km]

La victoire va se jouer entre le groupe de 12 !

1'40" d'avance pour l'échappée sur les trois poursuivants, qui ne reviendront sûrement pas. Le peloton, quant à lui, a capitulé et s'est relevé.

[22km]

2'27" d'avance pour les 12 hommes de tête. Derrière, Coquard, Boasson Hagen et Hofstetter sont partis en contre. Ils comptent une 1'30" de retard sur l'échappée.

[26km]

1'40" d'avance sur le peloton pour une échappée de 12 coureurs !

Naesen, Bauer, Rowe, Van Avermaet, Kragh Andersen, Stuyven, Trentin, Mezgec, Devenyns, Arndt, Sagan et Bennett ont fait un vrai trou ! C'est clairement une échappée de sprinteurs.

[29km]

Un nouveau groupe prend quelques mètres d'avance sur le peloton

Sagan et Bennett font partie des attaquants, en compagnie de Naesen, Bauer, Rowe, Van Avermaet et Kragh Andersen. 

[30km]

Caleb Ewan, l'un des favoris du jour en cas d'arrivée au sprint, est en grande difficulté en queue de peloton !

[31km]

Les équipes de sprinteurs vont avoir du travail

Les attaques fusent en tête de peloton. Les baroudeurs veulent profiter du profil escarpé de la fin d'étape pour se faire la malle.

[33km]

Tout ce petit monde est repris par le peloton, emmené par la Bora-Hansgrohe et NTT. Pour Cavagna, c'est la fin de 120km d'échappé, dont presque l'intégralité tout seul.

[36km]

Ils sont dix en contre derrière les quatre hommes de tête. Van Avermaet, Perichon, Politt, Declercq, Burgaudeau, Fraile, Stuyven, Pedersen ou encore Madouas ne sont plus qu'à 10" de Rowe, Cosnefroy, Rolland et Cavagna.

[38km]

Chute de Sivakov et de Sicard en queue de peloton. Les deux coureurs repartent.

[40km]

Encore des attaques à l'avant du peloton !

Van Avermaet, Perichon, Politt, Declercq et Burgaudeau partent en contre derrière le quatuor de tête.

[43km]

Le groupe Sagan-Bennett s'est relevé. Ils sont donc désormais quatre en tête (Rowe, Cosnefroy, Rolland et Cavagna) mais avec un écart très mince, seulement 25".

[46km]

Rowe, Cosnefroy et Rolland rejoignent Cavagna en tête. Derrière le quatuor, ceux qui ont fait le sprint intermédiaire (Bennett, Sagan, Trentin) ne sont pas relever et sont en contre

[49km]

Cavagna passe en tête au sprint intermédiaire. Rowe, Cosnefroy et Rolland sont désormais à 34". Le maillot vert Sam Bennett règle le sprint du peloton et conforte sa première place.

[51km]

Attaque de Cosnefroy et de Rolland en tête du peloton !

Les deux Français ont pris quelques longueurs d'avance. Roche et Rowe tentent eux aussi de fausser compagnie aux Bora-Hansgrohe.

[59km]

Cavagna ne lâche rien !

L'écart entre le Français et le peloton, qui était passé de 2'20 à 1'15", se maintient depuis une dizaine de kilomètres ! Le champion de France de contre-la-montre n'ira pas au bout, mais il est impressionnant d'opiniâtreté.

[15h54]

Maracineanu répond aux critiques des maires écologistes 

Sur BFMTV, Roxana Maracineanu a réagi aux critiques des maires écologistes contre le Tour de France : "Ce n’est pas le moment de mettre en péril nos grands événements sportifs, parce que c’est bien plus que cela. C’est clairement démagogique de s’en prendre au sport, alors que c’est aussi celui qui souffre le plus dans cette crise. C’est difficile pour tout un secteur. Ce sont de nombreux emplois (...) Je les invite à venir au ministère des Sports. Nous allons leur expliquer, avec beaucoup de pédagogie, ce que nous faisons avec les grands événements sportifs, les installations sportives, les clubs sportifs, les professionnels, pour travailler sur le développement durable en lien avec le sport. Les événements sportifs peuvent au contraire être de vrais ambassadeurs de cette thématique aujourd’hui. Le vélo en est un, en éduquant les enfants à la mobilité douce de demain. C’est ce qu’on peut faire de mieux."

[70km]

Cavagna est à 20km du sprint intermédiaire, qui aura lieu dans une bosse. Le "TGV de Clermont-Ferrand" a 1'14" d'avance sur le peloton. Ca fait déjà presque plus de 80km qu'il roule seul devant !

[75km]

Cavagna commence un peu à faiblir. Il n'a plus que 1'18" sur le peloton, qui roule toujours sous l'impulsion des Bora-Hansgrohe.

[83km]

Cavagna prend un point au sommet de la côte de Château-Chalon (4e) catégorie. Il a 1'55 d'avance sur le peloton.

[85km]

Cavagna perd du terrain 

Dans la côte de Château-Chalon (4e) catégorie, le Français a perdu un peu de temps sur le peloton. Il n'a plus qu'1'40" d'avance.

[88km]

Transporté à l'hôpital, Postlberger va mieux

Bora-Hansgrohe a donné des nouvelles de son coureur autrichien, qui a abandonné en début d'étape après s'être fait piquer par une abeille dans la bouche. "Notre docteur de l'équipe l'a eu juste au téléphone et nous pouvons confirmer que personne n'a plus à s'inquiéter", a twitté Bora-Hansgrohe.

[95km]

Après un début d'étape plutôt plat, le parcours va désormais être un peu plus vallonné. Dans quelques kilomètres, Cavagna domptera la seule côte répertoriée de la journée (côte de Château-Chalon, 4e catégorie).

[102 km]

C'est toujours la Bora-Hansgrohe qui roule en tête du peloton pour son leader Sagan, toujours en course pour le maillot vert. L'écart entre Cavagna et le reste des coureurs se stabilise autour des 2'20".

[110km]

Presque 51km/h de moyenne pour Cavagna durant la première heure de course. Le champion de France de contre-la-montre (et vice-champion d'Europe de la spécialité) s'est lancé dans une sacrée aventure.

[116km]

L'an passé, Cavagna avait remporté sa première étape d'une grand tour sur la Vuelta. Le Français avait remporté la mise... sur la 19e étape. Un signe ?

[121km]

3' d'avance pour Cavagna, qui s'est lancé dans un contre-la-montre individuel une journée plus tôt que prévu.

[127km]

L'équipe Bora-Hansgrohe prend les choses en main en tête du peloton. Les contre-attaquants se font d'ailleurs reprendre par les coéquipiers de Sagan, alors que Cavagna continue d'épater tout seul en tête, avec 2'50" d'avance.

[138km]

Des précisions sur l'abandon de Postlberger

Bora-Hansgrohe a expliqué, sur son compte Twitter, que le coureur autrichien avait été "piqué dans la bouche" par une abeille. 

[141km]

Guilaume Martin se relève. Le Français, 12e au général à 13'16" de Roglic, était un frein à la réussite de l'échappée. Il abandonne le groupe Van Baarle, Barthe, Soupe et Walscheid, qui est toujours en chasse derrière Cavagna.

[145km]

Le "TGV de Clermont-Ferrand" ne ralentit pas !

Quelle démonstration de Cavagna en tête de la course. Le champion de France de contre-la-montre écoeure les poursuivants, qu'il a repoussé à 1'30''. Le peloton, quant à lui, est à presque 2'30" du Français.

[151km]

Abandon de Postlberger

Grosse inquiétude autour du coureur autrichien de la Bora Hansgrohe, qui s'est arrêté et a vomi en descendant de son vélo. Finalement, d'après les premières informations rapportées par France Télévisions, Postlberger a fait un malaise après s'être fait piquer par "un insecte".

[153km]

Gros effort de Cavagna, qui a désormais 1' d'avance sur le peloton. Entre le peloton et le Français, Van Baarle a été rejoint par trois tricolores, Barthe, Soupe et... Guillaume Martin, qui tente sa chance !

[154km]

Van Baarle est intercalé entre le peloton et Cavagna. Derrière, des coureurs tentent de sortir.

[156km]

Cavagna est toujours seul devant. Il a désormais 30" d'avance sur le peloton.

[159km]

A noter que 147 coureurs ont pris le départ de Bourg-en-Bresse ce vendredi. Castroviejo (Ineos Grenadiers) et Gogl (NTT) sont non-partants.

[161km ]

Les quatre hommes sont repris par le peloton. Cette fois, c'est le Français Cavagna qui est parti seul en tête et qui va tenter de faire le trou.

[162km]

Kwiaktowski, le vainqueur d'hier, Powless, Schär et Walscheid se sont détachés en tête.

[165km]

Vuilermoz, Rolland, Laporte, Soupe ou encore Rowe sont tous à l'attaque. Tout le monde veut prendre la bonne échappée aujourd'hui.

[13h43]

C'est parti pour cette 19e étape ! Dès les premiers mètres, ça attaque de tous les côtés !

[13h30]

Le départ fictif est donné à l'instant ! C'est parti pour 6,2km jusqu'au départ réel, donné à 13h45 !

[13h20]

Le tracé de l'étape du jour

A 10 minutes du départ fictif de cette 19e étape, découvrez le parcours du jour.

[13h11]

Thibaut Pinot sur ses terres 

Ce vendredi, le Tour va sillonner les routes de Franche-Comté, d'où est originaire Thibaut Pinot. Une belle récompense pour le Français après trois semaines de galère sur les routes de la Grande Boucle.

[12h35]

Départ fictif à 13h30

Le départ fictif s'effectuera de Bourg-en-Bresse, où il y a pour l'instant un soleil radieux, à 13h30. Le départ réel sera quant à lui donné à 13h45.

[12h29]

Un directeur sportif de Jumbo-Visma exclu

C'est l'une des grosses informations de la soirée d'hier : Merijn Zeeman, l'un des directeurs sportifs de l'équipe du Maillot jaune Primoz Roglic, a été exclu après un incident survenu mercredi avec un membre de l'UCI.

>> "Intimidations injures" : un directeur sportif de Jumbo Visma exclu de la Grande Boucle

[12h18]

Les différents classements après la 18e étape

Maillot jaune, maillot à pois, maillot vert... Voici l'ensemble des classements avant le départ de cette 19e étape entre Bourg-en-Bresse et Champagnole.

[12h12]

Virenque vit mal son absence sur le Tour de France

Le septuple vainqueur du maillot à pois, dont le contrat de consultant avec Eurosport n'a pas été renouvelé, se morfond un peu pendant cette Grande Boucle. Dans un entretien accordé au Parisien, il a déploré son absence sur ce Tour de France et a dénoncé "les schémas de communication".

>> Virenque ne digère pas son absence sur le Tour de France

[12h02]

Prudhomme tape du poing sur la table

Mercredi, le directeur du Tour de France a une nouvelle fois répondu aux critiques des maires écologistes sur l'aspect "machiste et polluant" de la Grande Boucle. Aux côtés du maire Europe Ecologie-Les Verts de Grenoble, Eric Piolle, il a tenu un discours très offensif...

>> Le discours "coup de poing" de Prudhomme contre les maires écologistes

[11h42]

Le retour en force des sprinteurs ?

Après trois jours à traîner leur peine dans les cols alpins, les sprinteurs pourraient bien retrouver le devant de la scène à l'occasion de cette 19e étape. Présentation du programme par nos consultants sur place.

[11h34]

Pinot forfait pour les Mondiaux

Toujours en course sur ce Tour de France, malgré une défaillance dès la première semaine et des problèmes physiques, Thibaut Pinot a décliné sa possible sélection en équipe de France pour les Championnat du monde d'Imola (Italie), a appris l'AFP auprès de Thomas Voeckler, le sélectionneur. "Thibaut m'a prévenu ce matin, son dos le fait trop souffrir", a affirmé Voeckler.

[11h29]

Le peloton quitte la haute montagne

Après trois étapes difficiles dans les Alpes, les coureurs devraient vivre une journée bien moins éprouvante aujourd'hui. Cette étape, bien que vallonnée, devrait sourire aux sprinteurs. A moins que les baroudeurs ne profitent de la fatigue de cette fin de Grande Boucle pour jouer un mauvais tour et aller chercher la victoire.

[11h28]

Bonjour à tous et bienvenue sur le site de RMC Sport pour suivre en direct et en intégralité la 19e étape du Tour de France entre Bourg-en-Bresse et Champagnole ! Le départ réel sera donné à 13h45.