RMC Sport

Pineau : "Direct Energie a grillé beaucoup de cartouches pour rien "

Jérôme Pineau

Jérôme Pineau - AFP

Membre de la Dream Team RMC Sport, Jérôme Pineau estime que la formation Direct Energie est responsable du nouvel échec de son sprinteur Bryan Coquard, encore hors-sujet ce lundi à l’issue de la 16e étape du Tour de France.

« Dans les quinze derniers kilomètres, ça n’allait vraiment pas. » Bryan Coquard ne se cachait pas ce lundi à l’arrivée de la 15e étape du Tour de France terminée à la 149e place, très loin derrière Peter Sagan. Un nouvel échec pour le sprinteur français et son équipe Direct Energie.

A lire aussi>> Tour de France : Alaphilippe encore devant, Sagan d’un boyau, Vuillermoz aux JO… ce qu’il faut retenir de la 16e étape

« Une erreur tactique de Direct Energie »

« Le coup de gueule du jour est à l’encontre de cette équipe qui a assuré la quasi-totalité de la chasse aujourd’hui derrière les deux fuyards (Tony Martin et Julian Alaphilippe, ndlr), soupire Jérôme Pineau, membre de la Dream Team RMC Sport. On a grillé beaucoup de cartouches… Tout ça pour rien puisque le jeune Français Bryan Coquard, le sprinteur et le leader de cette équipe Direct Energie qui avait de l’ambition aujourd’hui, a tout simplement disparu dans le final, victime de ses jambes ou de la chaleur. Il n’a pas été capable de se joindre à l’emballage final. C’est une déception et une erreur tactique de l’équipe Direct Energie. On espère pour le jeune Français que ça ira mieux sur les Champs-Elysées. Ce sera la dernière chance pour s’imposer. »

A lire aussi>> Oleg Tinkov confirme l’arrêt de son équipe en fin de saison