RMC Sport

Tour de France: Hinault pessimiste pour un succès français

Invité exceptionnel du Super Moscato Show ce jeudi, Bernard Hinault, quintuple vainqueur du Tour de France, n’est pas très optimiste quant aux chances françaises de victoire finale sur la Grande Boucle (du 6 au 28 juillet 2019).

Comme chaque année sur la route du Tour, l’espoir du grand public de voir un Français triompher sur les Champs-Elysées avec le maillot jaune sur les épaules risque de ne pas résister à la réalité du terrain. Et ce, même si les forfaits successifs de Christopher Froome et Tom Dumoulin, deux des plus grands favoris, va assurément rendre la course un petit peu plus incertaine. Dans ce cadre, les Français parviendront-ils à tirer leur épingle du jeu? Bernard Hinault n’y croit pas.

"Le souci aujourd’hui avec nos Français, c’est qu’ils n’ont pas la capacité de rivaliser avec les meilleurs au contre-la-montre, regrette le quintuple vainqueur du la Grande Boucle, interrogé dans le Super Moscato Show ce jeudi. Et aujourd’hui, si tu n’as pas ça …" Les deux espoirs que sont Romain Bardet et Thibaut Pinot, capable du meilleur comme du pire dans cet exercice, ne pourront pas jouer le podium, et encore moins la gagne, sans offrir leur meilleur visage sur un parcours chronométré.

>> Les podcasts du Super Moscato Show

Personne derrière Bardet et Pinot

Si Julian Alaphilippe sait y faire, il l’a notamment prouvé lors du Tour du Pays Basque et plus récemment à l’occasion du Critérium du Dauphiné, le n°1 mondial n’est pas intéressé par le classement général. "Il le dit: 'je suis là pour gagner des étapes et me faire plaisir'. Les autres sont présents en haute montagne mais ils ne font pas un écart assez important pour compenser la perte dans le contre-la-montre. Je ne vois personne derrière Romain Bardet et Thibaut Pinot. Après, rien n’est écrit tant qu’on n’a pas passé la ligne."

RMC Sport