RMC Sport

Tour de France: "Ils ont couru bêtement", Merckx se paie la Jumbo de Roglic

Eddy Merckx n'a pas été tendre avec la Jumbo-Visma et Primoz Roglic qui ont perdu le maillot jaune samedi à la veille de l'arrivée. La légende belge, quintuple vainqueur de la Grande Boucle, a critiqué leur tactique sur ce Tour de France.

Le Tour de France 2020 restera dans la légende grâce à Tadej Pogacar, vainqueur surprise après un contre-la-montre stratosphérique à la Planche des Belles Filles samedi sur la 20e étape. Mais aussi à cause Primoz Roglic et son équipe la Jumbo-Visma, s'il l'on en croit les propos d'Eddy Merckx. "Ils ont couru bêtement", a taclé le Belge dans L'Equipe.

"Ca fait trois semaines qu'on les voit rouler à bloc, ne laissant rien passer. Ils ont dominé, tout contrôlé, mais ils ont seulement oublié un gars, ce petit jeune de 21 ans à seulement 50 secondes. Quelle erreur de jugement ! Ils se sont pris à leur propre piège, cette défaite, ils l'ont bien cherchée."

"Incroyable de se faire b... comme ça"

Pas tendre, Eddy Merckx, quintuple vainqueur de la Grande Boucle avec les maillots de Faema puis de Molteni, ne comprend pas pourquoi les Jumbo-Visma ont été si passifs. "Ils auraient dû comprendre que Pogacar n'allait pas les attaquer, c'était impossible de les piéger en montagne. Mais ils auraient dû essayer de le faire sauter bien avant pour avoir une marge suffisante. C'est une bonne leçon de vélo." 

Les observateurs n'ont notamment pas compris pourquoi la Jumbo et Primoz Roglic avaient laissé Tadej Pogacar partir sur la fin de l'étape de Loudenvielle dans les Pyrénées, le laissant reprendre 40 secondes. 

"Les Jumbo ont peut-être oublié les images de la Vuelta 2019, ça aussi c'est une grave erreur". En Espagne, Tadej Pogacar avait déjà impressionné en terminant 3e, remportant la bagatelle de trois étapes. "C'est bien beau de faire rouler tous ses gars tous les jours, de se préparer dans tous les détails, mais oublier l'essentiel, faire attention à ses adversaires. C'est incroyable de se faire b... comme ça."

JR