RMC Sport

Tour de France: quel exploit de Pogacar qui renverse Roglic et prend le maillot jaune!

Tadej Pogacar a réalisé un exploit monumental ce samedi lors du chrono se terminant à la Planche des Belles-Filles. Le Slovène, qui dispute son premier Tour de France à 21 ans, a renversé Primoz Roglic alors qu'il avait un débours de 57 secondes ce matin. Le leader de la formation UAE Emirates va remporter le Tour et même réaliser un triplé avec le gain du maillot à pois et le maillot blanc.

Déjà légendaire. Tadej Pogacar a renversé le Tour de France ce samedi lors du chrono de la Planche des Belles-Filles, dans un exploit qui rappelle déjà celui de Greg Lemond en 1989 face à Laurent Fignon. Pour sa première participation, celui qui fêtera ses 22 ans ce lundi, va devenir dimanche le plus jeune vainqueur de la Grande-Boucle d'après-guerre.

Ce matin, pas grand monde ne croyait à cet exploit réalisé aujourd'hui par Tadej Pogacar alors qu'il avait 57 secondes de débours sur Primoz Roglic, spécialiste de l'exercice chronométré. Son compatriote slovène paraissait pourtant assez serein pour gagner le Tour de France. Mais survolté, Tadej Pogacar a déjoué tous les pronostics, écrasant même ce contre la montre contre toute attente devant Tom Dumoulin et Wout Van Aert.

Un triplé historique pour Pogacar

Tadej Pogacar défilera ce dimanche sur les Champs-Élysées avec un matelas de 59 secondes d'avance sur Primoz Roglic. Richie Porte complètera lui le podium à 35 ans, l'Australien ayant renversé lui de son côté le Colombien Miguel Angel Lopez.

Meilleur temps de la montée de la Planche des Belles-Filles, Tadej Pogacar réalise même un triplé historique, remportant également le maillot à pois et le maillot blanc de meilleur jeune. Le jeune coureur de la formation UAE Emirates entre dans la légende du Tour de France, lui qui avait terminé 3e du Tour d'Espagne la saison dernière pour son premier Grand Tour.

L'an passé, Tadej Pogacar avait déjà renversé la Vuelta pour remporter la 20e étape sur un terrain montagneux et monter sur la troisième marche du podium. Cette fois, c'est un coup encore plus "incroyable" qu'a réalisé Tadej Pogacar selon les propres mots du Slovène à l'arrivée. Primoz Roglic est apparu lui très marqué après son passage sur la ligne, en pleurs.

Pogacar esseulé mais vainqueur

Pour la Jumbo-Visma, c'est évidemment la douche froide. Maillot jaune depuis la neuvième étape à Laruns dans les Pyrénées, Primoz Roglic paraissait imprenable à l'image de son équipe. La formation néerlandaise maîtrisait la course avec une armada surpuissante, forte aussi de trois succès d'étape.

Avec une équipe bien plus faible, d'autant plus avec les abandons de ses lieutenants Fabio Aru et Davide Formolo, Tadej Pogacar n'a eu besoin de personne ou presque pour inscrire son nom au palmarès de la plus grande course cycliste du monde. Tadej Pogacar est déjà un géant, lui qui a gagné par la même occasion trois étapes au cours de ce Tour de France.

Guillaume Lepère