RMC Sport

Tour de France, la 12e étape en direct: Thomas double la mise à l'Alpe d'Huez

Gerraint Thomas

Gerraint Thomas - AFP

Au lendemain du coup de force de la Sky à La Rosière, le peloton s'attaque ce jeudi à l'étape-reine des Alpes de cette 105e édition du Tour de France, longue de 175,5km entre Bourg-Saint-Maurice et l'Alpe d'Huez. Trois ascensions classées hors catégorie sont au programme.

[17h51]

Julien Jurdie (directeur sportif AG2R) : "Bardet était le coureur le plus fort dans la montée"

Au micro de RMC: "C'est un bon bilan pour nous. Romain (Bardet) a surement été le coureur le plus fort dans la montée de l'Alpe d'Huez. Il l'a prouvé avec son attaque, à plusieurs reprises. Les jambes étaient très bonnes. Au contrôle antidopage, il était frustré car il se sentait tellment fort qu'il espérait gagner au sprint. C'est une belle 3e place malgré tout. C'est une bonne journée quand même. On savait que ça serait compliqué de déjouer les plans de la Sky. Ils ont démontré une force collective très impressionnante une fois de plus. Il faut faire le dos rond. On s'est bien battu, on a grignoté des secondes sur des adversaires très importants. Il reste quelques jours avant d'attaquer les Pyrénées la semaine prochaine. La 3e semaine pourrait être décisive. Christopher Froome a fait le Giro, Geraint Thomas a souvent des difficultés dans la 3e semaine C'est très important de rester au contact aujourd'hui. Un bilan favorable même s'il faut regretter la perte de Tony Gallopin qui va nous affaiblir."

[17h48]

Geraint Thomas : "Il n'y avait aucune chance que je gagne aujourd'hui

A l'issue de sa victoire au sommet de l'Alpe d'Huez, le maillot jaune Geraint Thomas a réagi au micro de RMC: "Je suis sans mot. Je ne sais pas quoi dire. Il n'y avait aucune chance que je gagne aujourd'hui. J'ai suivi Dumoulin, Bardet et Froome a attaqué. Waouh! Je me suis vraiment dépouillé pour coller à ces coureurs et finalement je gagne, c'est incroyable! Hier je tenais un discours, aujourd'hui je peux dire que cette course est faite pour moi. Peut-être que je peux garder le maillot 2-3 jours mais la course est si longue. Je suis toujours le lieutenant de Froome. C'est lui le meilleur sur les grands tours, il l'a déjà prouvé. Je dois juste profiter de ce que je vis en ce moment. J'ai gagné l'Alpe d'Huez mec, je suis sans voix!"

[17h41]

Victoire de Geraint Thomas

Deuxième victoire consécutive dans les Alpes pour Geraint Thomas.

[17h38]

Dumoulin tente aussi le coup

Tom Dumoulin attaque à 2km de l'arrivée mais se voit reprendre par Thomas, Froome et Bardet.

[17h37]

Nouvelle attaque de Bardet

Quel panache du Français mais il ne parvient pas à distancer ses rivaux. Cruel.

[17h35]

Dumoulin fond sur Froome et Bardet relance

Après un gros travail de Tom Dumoulin, Chris Froome est repris. Landa est revenu dans le groupe des favoris.

[17h32]

Et Froome passe à l'action

Après avoir profité du travail de ses coéquipiers, Christopher Froome accélère à 3,5 km de l'arrivée de cette 12e étape.

[17h31]

Chute de Nibali

Terrible chute de Vincenzo Nibali à 4km du sommet de l'Alpe d'Huez. Kruijswijk est repris.

[17h28]

1 minute d'avance pour Kruijswijk à 5km

Steven Kruijswijk voit Romain Bardet fondre sur lui. Le Français se met à rêver d'une victoire et accuse 45 secondes de retard sur le Néerlandais.

[17h25]

Non pas ça, cela ne sert à rien! Un spectateur a frappé Chris Froome. Honteux!

[17h22]

Quintana distancé

Neuvième du Général, Nairo Quintana ne tient pas la distance. Bardet possède 10 secondes d'avance sur le groupe de Thomas et Froome.

[17h20]

Landa et Bardet unissent leur force pour attaquer

Mikel Landa a planté la premirèe banderille et Romain Bardet a enchaîné en contre. Le Français prend plusieurs dizaine de mètres d'avance.

[17h17]

Encore 2'30 d'avance pour Kruijswijk à7,5km du sommet

Et si le Néerlandais réussissait son coup. Pour s'emparer du Maillot Jaune cela devrait être trop juste mais Steven Kruijswijk rêve encore d'une victoire de prestige sur ce Tour de France 2018.

[17h15]

Le requin de Messine est repris et Quintana accélère

Nibali n'a pas réussi à creuser l'écart et s'est assis sur sa selle. Nairo Quintana a tenté sa chance...le temps de prendre 5 mètres d'avance puis de rentrer dans le rang.

[17h12]

Attaque de Nibali!

Quatrième du Général, Vincenzo Nibali et prend une dizaine de mètres d'avance mais pas plus. Derrière, l'équipe Sky maintient le train.

[17h10]

Dan Martin lâché

L'Irlandais de l'équipe UAE Emirates est le premier leader à céder dans cette ascension de l'Alpe d'Huez.

[17h07]

Encore 11km et 3'24 d'avance pour Kruijswijk

Le peloton se réduit à peau de chagrin mais l'avance de Steven Kruijswijk aussi.

[17h02]

Kruijswijk face à l'armada des Sky

Le ton se durcit dans le peloton et le trio Barguil-NIeve-Majka est absorbé. Le Français et le Polonais sont finalement lâchés sous le rythme de l'équipe Sky. Quintana et Bardet attendent encore une opportunité de briller.

[16h54]

Kruijswijk résiste encore au peloton

Le Néerlandais n'est plus qu'à 15km de l'arrivée au sommet de l'Alpe d'Huez mais ne conserve que 4'22 d'avance sur le peloton.

[16h50]

Si après ça l'équipe AG2R ne tente rien dans le final...

[16h47]

Qui sortira en tête dans le dernier virage de cette 12e étape?

[16h40]

Steven Kruijswijk toujours en tête

Derrière lui, le trio Barguil-Majka-Nieve pointe à 4'10 et le groupe Maillot Jaune à 5'32

[16h35]

Encore 30km avant le sommet de l'Alpe d'Huez

[16h28]

L'équipe Sky se met en action

Sous l'impulsion de l'équipe Sky, le groupe des favoris accélère et repasse en dessous des six minutes de retard sur Steven Kruijswijk.

[16h21]

Kruijswijk va pouvoir récupérer un peu

A 46km de l'arrivée de cette 12e étape, le Néerlandais profite de la descente pour recharger ses batteries. Après il faudra s'attaquer au redoutable Alpe d'Huez.

[16h10]

Latour repris par le groupe Maillot Jaune

Parti dans l'échappée, Pierre-Roger Latour n'a pu suivre le rythme de ses compagnons dans l'ascension de la Croix de Fer. La bonne nouvelle, c'est que le détenteur du Maillot Blanc retrouve son leader Romain Bardet.

[16h07]

Kruijswijk bientôt au sommet de la Croix de Fer

Le récital du Néerlandais se poursuit. Personne ne pourra le reprendre avant le sommet de la Croix de Fer.

[16h04]

Adam Yates lâché par le groupe Maillot Jaune

Déjà en difficulté ce mercredi, Adam Yates n'a pas retrouvé la forme aujourd'hui. Le Britannique ne parvient pas à suivre le rythme de la Movistar ou de la Team AG2R.

[15h57]

Les grandes manoeuvres commencent parmi les leaders

La Movistar et la Team AG2R choisissent de dicter le rythme du groupe Maillot Jaune. Les deux équipes préparent peut-être un coup dans le final.

[15h54]

Le groupe de poursuivants explose

Robert Gesink accélère parmi les poursuivants. Amador et Zakarin sont dans le dur. Keuijswijk possède désormais 6'20 d'avance sur Gerraint Thomas.

[15h51]

Gaviria renonce à son tour

Et un sprinteur de plus contraint à l'abandon. Vainqueur de deux étapes lors de la première semaine de course, le Colombien Fernando Gaviria n'a pas résisté à cette 12e étape. Qui sera le prochain?

[15h46]

Kruijswijk ne ralentit pas

Le Néerlandais approche de Saint-Sorlin-d'Arves et semble tenir des jambes de feu lors de cette ascension du col de la Croix de Fer. 5'00 d'avance pour le grimpeur de la LottoNL-Jumbo.

[15h38]

Greipel abandonne

L'hécatombe se poursuit chez les sprinteurs avec l'abandon d'André Greipel. Peter Sagan et Fernando Gaviria voient les autres spécialistes céder les uns après les autres.

[15h36]

Le final de cette 12e étape va faire mal avec la montée de l'Alpe d'Huez et l'ascension d'un dernier col hors-catégorie. 

[15h34]

Kruijswijk s'épuise tout seul pour Guimard

"La stratégie de Steven Kruijswijk c'est vraiment n'importe quoi", lâche Cyrille Guimard dans l'Intégrale Tour sur RMC. Le sélectionneur tricolore ne comprend pas pourquoi il n'est pas resté au sien de l'échappée. 

[15h32]

Steven Kruijswijk poursuit son effort

Grâce à son petit numéro en solo, Steven Kruijswijk possède près de 2'15 d'avance au classement général virtuel. Le Néerlandais possède 5'10 d'avance sur le groupe Maillot Jaune. Derrière, l'équipe Sky temporise et attend son heure.

[15h25]

Kruijswijk impressionnant

Steven Kruijswijk passe à l'attaque et prend plusieurs mètres d'avance sur le reste de l'échappée. Personne ne semble capable de réagir.

[15h20]

Les organisateurs font un beau geste pour les sprinteurs

En raison de la chaleur, la direction de course a décidé de relever de 2% les délais à l'arrivée de l'étape. Les moins bons grimpeurs apprécieront.

[15h18]

Un abandon de plus 

La chaleur étouffante et les accélérations dans le peloton ont eu raison de Dylan Groenewegen. Double vainqueur d'étape sur ce Tour, le sprinteur de la LottoNL-Jumbo rend les armes.

[15h15]

Nouveau regroupement en tête de course

L'échappée compte maintenant dix coureurs et possède 4'33 sur le groupe Maillot Jaune. Mieux, Steven Kruijswijk a récupéré un équipier. 

[15h14]

Barguil s'essaye au hors-piste

[15h09]

Attention danger pour Bardet

Romain Bardet devra se méfier dans le final de cette 12e étape. Le leader de l'équipe AG2R a encore perdu un coéquipier avec l'abandon de Tony Gallopin. 

>>Plus d'infos ici

[15h03]

Barguil rejoint les leaders

Ils sont quatre en tête de course. Quatre hommes qui s'attaquent à l'éreintante montée du col de la Croix de Fer (hors catégorie) avec 4'25 d'avance sur le groupe Maillot Jaune. Si on en restait là, Steven Kruijswijk s'emparerait de la 1ère place du Général.

[15h01]

Rolland repris par Kruijswijk et Valverde

Trois hommes occupent désormais la tête de cette 12e étape alors que la montée du col de la Croix de Fer commence à se dessiner. Seul, Warren Barguil s'est lancé à la poursuite des trois échappés. 

[14h58]

Kruijswijk revient sur Rolland

Le Français ne possède que quelques secondes d'avance sur le Néerlandais de la Team Lotto NL-Jumbo après le sprint intermédiaire. 

[14h55]

Rolland toujours seul en tête, Alaphilippe réintègre le peloton

Pierre Rolland passe en tête au sommet des Lacets de Montvernier. En 91 Km avant l'arrivée à l'Alpe d'Huez. De son côté Julian Alaphilippe a volntairement levé le pied pour être repris par le peloton.

[14h42]

La Sky contrôle à distance

Toujours placée en tête de peloton, la formation Sky de Geraint Thomas maintient un écart assez stable avec l'échappée. Rolland a 24" d'avance sur le reste du groupe de tête et 3'54" sur le peloton (où Bardet est bien au chaud).

[14h38]

Rolland ne creuse pas

Vainqueur à l'Alpe d'Huez en 2011 sous le maillot Europcar, Rolland a donc préféré s'isoler en tête de course plutôt que de devoir subir le rythme de l'échappée où l'on retrouve toujours des cadors comme Kruijswijk, Valverde, Zakarin et Nieve. Mais le Français peine à creuser l'écart. Il plafonne à 20" d'avance.

[14h32]

Nouvelle attaque de Rolland

Sans surprise, Alaphilippe et Mühlberger, qui avaient fait la différence dans la descente, ont décidé d'attendre leurs compagnons d'échappée. Rolland, lui, a décidé de partir seul en tête de course. A 95km de l'arrivée, le Français compte 20" d'avance au moment d'attaquer les Lacets de Montvernier (deuxième catégorie).

[14h27]

Abandon de Gallopin !

Coup dur pour Romain Bardet. Malade depuis quelques jours et distancé dès le début de l'étape, Tony Gallopin vient d'abandonner. Huitième au général avec 2'58" de retard sur le Britannique Geraint Thomas, l'Auvergnat ne compte que plus 4 équipiers: Silvan Dillier, Mathias Frank, Oliver Naesen et Pierre Latour.

[14h23]

Alaphilippe et Mühlberger s'envolent

Gros numéro du duo Alaphilippe-Mühlberger dans la descente du col de la Madeleine. Le Français et l'Autrichien possèdent 30 secondes d'avance sur le reste de l'échappée. Le peloton est pointé à 3'10".

[14h19]

Alaphilippe se balade dans la descente

Excellent descendeur, Alaphilippe se régale dans la descente du col de la Madeleine et prend quelques longueurs d'avance sur le reste de l'échappée. Seul l'Autrichien Gregor Mühlberger, qui accompagne dans ce groupe de tête son leader Rafal Majka chez Bora-Hansgrohe, parvient à suivre ses trajectoires.

[14h14]

Alaphilippe conforte son avance

Avec ses 20 points glanés au sommet du col de la Madeleine, Alaphilippe compte désormais 81 points au classement de la montagne. Pauwels (61) et Barguil (55) complètent le podium. Mais il reste encore trois ascensions au programme, dont l'arrivée à l'Alpe d'Huez.

[14h08]

Près de 3 minutes d'avance pour l'échappée

L'échappée compte maintenant 2'50" d'avance sur le peloton. Conséquence immédiate, le Néerlandais Steven Kruijswijk (Lotto-Jumbo) est virtuellement leader du classement général. Mais la Sky est en contrôle en tête de peloton.

[14h02]

Bonne opération pour Alaphilippe !

Le puncheur de la Quick-Step fait parler son explosivité pour passer en tête au sommet du col de la Madeleine devant Barguil et Pauwels. Alaphilippe conforte son avance en tête du classement du meilleur grimpeur avec 20 points supplémentaires dans sa besace.

[13h58]

Barguil affiche ses intentions

En quête du maillot à pois, qu'il a ramené l'an dernier sur les Champs, Barguil demande à Moinard, son équipier chez Fortuneo, d'imprimer un gros rythme en tête de l'échappée. Le Breton mise sur un écrémage avant d'aller se battre pour passer en première position au sommet.

[13h50]

Vers une bataille Alaphilippe-Barguil

Encore trois kilomètres à gravir dans ce col de la Madeleine pour l'échappée. On devrait avoir droit à une belle bataille au sommet pour les points en jeu du maillot à pois entre les Français Julian Alaphilippe (Quick-Step) et Warren Barguil (Fortuneo), et le Belge Serge Pauwels (Dimension Data). Au classement du meilleur grimpeur, Alaphilippe compte 61 points, devant Pauwels (49) et Barguil (40).

[13h44]

L'échappée ne creuse pas

L'écart plafonne à 2 minutes entre l'échappée et le peloton, qui ne peut évidemment pas se permettre de laisser trop d'avance à des coureurs comme Kruijswijk (6e du général), Valverde (11e), Zakarin (13e) ou encore Nieve (14e). Côté français, on retrouve toujours Latour (maillot blanc), Barguil, Moinard, Alaphilippe, Rolland, Bouet et Gaudu.

[13h36]

Gallopin en grande détresse

Romain Bardet ne pourra pas compter sur Tony Gallopin ce jeudi. Malade depuis quelques jours, celui qui a remporté en début d'année l'Etoile de Bessèges est en détresse. Pointé en dernière position de la course, il va devoir s'accrocher pour atteindre l'arrivée dans les délais. S'il n'y parvient pas, Bardet n'aura plus que 4 équipiers pour l'épauler.

[13h29]

Nouvelle accélération de Rolland

Alors que le groupe de tête était sur le point de se reformer, Rolland accélère à nouveau. Insuffisant toutefois pour complètement faire exploser cette échappée, où l'on retrouve notamment Julian Alaphilippe et son maillot à pois. Le groupe de tête compte 1'46" d'avance sur le peloton.

[13h24]

Rolland encore offensif

Six coureurs, dont Pierre Rolland et le Belge Serge Pauwels (très actifs), se détachent du groupe de tête. Ils comptent quelques mètres d'avance sur le reste du groupe de tête initial et 1'14" d'avance sur le peloton.

[13h20]

Du très lourd à l'avant

Ce n'est pas forcément une très bonne nouvelle pour l'échappée. Certains poids lourds du peloton, bien placés au général, font partie de ce groupe de tête : Steven Kruijswijk (6e à 2'40" du maillot jaune), Alejandro Valverde (11e, à 4'28"), Ilnur Zakarin (13e, à 4'58") et Mikel Nieve (14e à 5'21"). Voilà qui pourrait pousser la Sky à ne pas laisser trop d'avance à cette échappée.

[13h14]

Le 6e du général présent dans l'échappée

Un groupe d'une vingtaine de coureurs est parvenu à s'isoler à l'avant avec une trentaine de secondes d'avance sur le peloton mené par la Sky de Geraint Thomas. On retrouve notamment Pierre Rolland, Warren Barguil, Julian Alaphilippe, David Gaudu, Romain Sicard, Andrey Amador, Gorka Izagirre, Alejandro Valverde et Rafal Majka. Steven Kruijswijk, 6e du général, est également présent.

[13h08]

Attaque de Rolland !

Vainqueur à l'Alpe d'Huez en 2011, Pierre Rolland vient de placer une banderille à l'avant ! Belle accélération du Français de la formation Education First-Drapac, qui a perdu son leader Rigoberto Uran sur abandon.

[13h04]

Barguil remet ça

Déjà à l'avant mercredi, Warren Barguil (Fortuneo) tente à nouveau sa chance. Le Breton, qui a sans doute le maillot à pois dans le viseur, prend quelques longueurs d'avance sur le peloton. Pointé à plus de 10 minutes au général, le Polonais Rafal Majka (Bora-Hansgrohe) est dans sa roue.

[12h56]

Déjà des coureurs lâchés

Dès les premières pentes du col de la Madeleine (classé hors catégorie avec pas moins de 25,3km à 6,2%), certains coureurs sont déjà en grande difficulté, à commencer par le sprinteur français Arnaud Démare (Groupama FDJ) qui vient de perdre le contact avec le peloton.

[12h53]

Contrôle antidopage matinal pour Bardet

Romain Bardet, Pierre Latour et Silvan Dillier, coureurs de la formation AG2R La Mondiale, ont été réveillés à 7h ce jeudi matin par les contrôleurs anti-dopage. Des contrôles sanguins et urinaires ont été réalisés.

PYL

[12h46]

Des offensives, pas d'échappée

Perez a rapidement été repris. Sylvain Chavanel (Direct Energie), Edward Theuns (Sunweb) et Nils Politt (Katusha) ont à leur tour tenté leur chance à l'avant. En vain. Toujours pas d'échappée en ce début d'étape.

[12h25]

Le départ réel a été donné !

Avec déjà une première attaque signée Anthony Perez (Cofidis). Avec une telle étape au programme, les offensives devraient être très nombreuses dès les premiers kilomètres.

[12h05]

Abandon d'Uran, 2e l'an dernier

Le Colombien Rigoberto Uran, leader de la formation EF-Drapac, a abandonné avant le départ de cette 12e étape en raison des douleurs qui le gênent depuis sa chute sur les pavés lors de la 9e étape. "Aujourd'hui, je dois annoncer une mauvaise nouvelle. Je ne me suis pas remis après la chute", a commenté Uran, qui souffre de la jambe et du bras gauche, "ce qui l'empêche de pédaler". Il avait pris la deuxième place du classement général sur le Tour 2017 derrière Froome.

[11h45]

Kittel et Cavendish éliminés

Marcel Kittel (Katusha Alpecin) et Mark Cavendish (Dimension Data) ne prendront pas le départ. Ils sont arrivés après la clôture des délais mercredi à l’issue de la 11e étape et ont donc été éliminés. Tout comme Mark Renshaw, fidèle coéquipier de Cavendish, qui a lui aussi terminé hors délais.

C'est à lire ici !

[11h35]

Explication attendue entre favoris

Après le coup doublé réalisé à La Rosière par Geraint Thomas (Sky) avec la victoire d'étape et le maillot jaune, certains favoris auront intérêt à se montrer s'ils veulent bousculer la hiérarchie. Au général, le Britannique possède 1'25" d'avance sur son compatriote et coéquipier Christopher Froome. Pointé à 1'44", le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb) complète le podium. Huitième et premier Français, Romain Bardet (AG2R La Mondiale) est à 2'58".

[11h25]

Bon signe pour les Français ?

Madeleine, Croix-de-Fer et Alpe d'Huez: voilà la trilogie des ascensions qui attend les coureurs. Avec au total 65km de pente sur les 175,5km de l'étape, qui permet à l'Alpe d'Huez de retrouver le Tour après trois années d'absence. Bonne nouvelle pour le clan tricolore, lors des trois précédentes arrivées dans la station, la victoire est revenue à chaque fois à un Français: Pierre Rolland en 2011, Christophe Riblon en 2013 et Thibaut Pinot en 2015.

[11h15]

Bonjour à tous !

Bienvenue sur RMC Sport pour suivre la 12e étape du Tour de France entre Bourg-Saint-Maurice et l'Alpe d'Huez (175,5km). Trois grandes ascensions classées hors catégorie sont au programme. Au lendemain du coup de force de la Sky, le classement général désormais dominé par le Britannique Geraint Thomas pourrait être sérieusement chamboulé. Spectacle garanti.